Jeux vidéo

Surfant sur la mode des jeux de survie, le petit studio Mojo Bones a profité du support de Bandai Namco pour sortir Impact Winter. Sans prétention, mais avec un contexte relativement novateur, le titre a pourtant reçu un accueil glacial de la part des joueurs…

Oubliez les zombies ou le futur désertique, Impact Winter doit son nom à son scénario. Vous incarnez Jacob, chef d’un groupe de cinq survivants cachés dans les ruines d’une église suite à un hiver nucléaire. Pas de guerre mondiale en vue, mais simplement une catastrophe naturelle avec la chute d’un météore gigantesque en Amérique du Nord. A vous de survivre dans la neige, tout en explorant les environs et en assurant qu’un maximum de compagnons tiennent le coup jusqu’à l’arrivée des secours. Car votre robot, un assistant volant bien utile, a capté un signal radio indiquant une expédition approchant dans une trentaine de jours. Voilà de quoi fixer un objectif dans la durée et commencer simplement la partie.

© CD

Vous devrez affecter chaque compagnon à du bricolage. Chacun possède ses propres caractéristiques (en gros : cuisiner, fabriquer du matériel pour l’exploration, du matériel pour l’église et améliorer le robot). Mais bien évidemment, vous devez veiller à ce que votre groupe ait de quoi manger, boire et se distraire. Après avoir ravivé le feu de camp, attribuer les rations et les bricolages, vous voilà prêt à sortir explorer les alentours.

La zone autour de votre église regorge de ruines et autres lieux à explorer. Vous croiserez également de nombreuses personnes qui demandent un coup de main et quelques animaux. A vous de remplir votre sac, rapidement rempli, en fonction de vos besoins. S’encombrer de vieux vinyles pour contenter un mystérieux marchand ? Ou stocker un maximum de nourriture dans l’église, au risque de voir des pillards visiter le campement ? Ou justement, privilégier la construction de défense en cherchant du bois et des clous ? Autant de choix qui vous forceront à connaître un minimum le jeu (donc à jouer quelques parties) et à faire de multiples allers-retours.

© CD

Ces périples incessants deviennent rapidement monotones, car le jeu tente de poser maladroitement une ambiance. Celle de la fin du monde, avec un esthétisme recherché et une magnifique bande-son de Mitch Murder (connu dans le style retro new wave). L’inspiration lorgne clairement vers le film The Thing de Carpenter ou This war of mine (qu’on vous recommande vivement). Malheureusement, la difficulté (inchangeable) n’est vraiment pas élevée, avec des vivres en abondance, peu d’ennemis (quelques loups et ours) et un objectif temporel qui baisse à chaque action menée. On en vient à sortir dans la toundra sans porter de fusil, ni de vivres et en se contentant de boire de multiples bouteilles d’alcool pour se réchauffer. Le robot, avec son GPS intégré, permet également de ne pas se perdre et de ne pas chercher son chemin. Un comble pour un jeu de survie, où chaque pas devient assisté.

Chaque partie se ressemble, avec pour seuls éléments aléatoires : les visites des voleurs et l’apparition des objets dans les ruines. De quoi parfois mordre son clavier quand une dizaine de jours d’exploration ne livre aucun clou pour construire une porte, mais donne des armes et des composantes informatiques de la NASA. Ce manque d’équilibrage se ressent également dans la difficulté, on l’évoquait, mais aussi dans la finition du jeu. De nombreux bugs empêchent de terminer certaines quêtes, le jeu ne gère absolument pas la souris ou le clavier AZERTY et votre personnage se retrouve souvent coincé pour rien ou à rater une porte de sortie.

Avec plus de peaufinage, Impact Winter aurait pu devenir un jeu de survie sympathique et occuper de nombreuses journées. En l’état, il se termine rapidement et donne l’impression d’une lenteur artificielle. Le studio Mojo Bones, habitué des jeux mobile, prouve son inexpérience après une campagne de financement participatif ratée et un développement trop discret… Dommage, car l’ambiance se marque fort et la direction artistique ne flanche pas.



Découvrez le site Internet de notre partenaire Smartoys en cliquant ici (jeux vidéo, merchandising, accessoires, consoles) ou Découvrez toutes les nouveautés Playstation en cliquant ici