Jeux vidéo

Quatre ans après un Far Cry 4 majestueux, mais sans grande innovation, deux ans après l’épisode Primal dont ne parlent encore que ceux qui l’ont vraiment aimé. Ubisoft Airlines nous embarque pour un nouveau périple halluciné. Attachez vos ceintures et restez bien assis, il va y avoir quelques turbulences dans l’Amérique profonde.

L’ironie est trop belle et Far Cry 5 brille déjà par ce simple fait : sa formule « pays sauvage - tyran psychopathe - habitants désœuvrés » fonctionne très bien en Afrique, dans le Pacifique ou au Tibet. Elle devient savoureuse dans l’État du Montana, au beau milieu d’un pays qui se vante d’être si civilisé.

(...)