Jeux vidéo Simple, basique : sept conseils pour entrer dans la caste très peuplée des joueurs du phénomène de 2018.

Stars, pro gamers, quidams : le raz de marée Fortnite, et en particulier son mode Battle Royale, un jeu à la violence cartoonesque, où le principe est de rester le dernier survivant, touche absolument tout le monde. Ce samedi, plusieurs Diables rouges, à commencer par Dedryck Boyata au micro de DH.be, ont annoncé qu'il s'agissait de leur passe temps favori entre les entraînements. Michy Batshuayi annonçait d'ailleurs être entré dans la danse ce samedi également, sur Twitter.

Pour rappel, il s’agit d’un free-to-play : le jeu est téléchargeable et jouable gratuitement, mais il est possible d’y dépenser de l’argent (bien réel) pour acquérir des objets qui amélioreront la progression dans le titre. Si vous comptez vous lancer, pour éventuellement espérer tomber sur les Diables dans une partie multijoueurs, voici nos conseils.


1. Planquez-vous !
Les campeurs ou plankers ont généralement mauvaise presse, dans les jeux multi. Mais sur Fortnite Battle Royale, ne pas jouer (un peu, et intelligemment) à cache-cache serait suicidaire : ici, le propos n’est pas de faire du kill (donc d‘abattre un max d’ennemis) mais d’être le dernier survivant. Réfléchissez-y !

2. Et on remet le son… Comme dans tous les jeux multi, se couper de l’environnement sonore, c’est partir avec un sérieux handicap. Portes qui s’ouvrent, bruits de pas, switch d’armes, autant d’indices précieux sur l’emplacement et les agissements de vos adversaires. On visse donc bien casque et écouteurs aux oreilles, sous peine de se faire détrousser fissa.

3. Petite maison dans la prairie. On l’a dit plus tôt : l’envie d’en découdre n’est pas forcément la meilleure tactique, dans Fortnite Battle Royale. On évitera donc de diriger le parachute vers les centres urbains, où les confrontations sont plus nombreuses, en préférant les zones campagnardes - du moins, au début. Au risque de ne pas trouver de stuff (objets et armes qui vous aideront à survivre) ? Oui et non. Bien sûr, le loot (butin que vous pouvez récupérer lorsqu’un ennemi est éliminé, ou dans des coffres) est plus conséquent dans les villes. Mais le danger aussi ! Or, si vous ciblez de vieilles maisons abandonnées dans la prairie, coffres et murs à abattre hébergeant des objets y foisonnent. Attention toutefois : vous ne serez pas le seul à adopter cette tactique. Ce serait trop facile…

4. Portes bonheur. Les portes, d’apparence inoffensive, sont de vrais outils d’identification du danger dans Fortnite. En rentrant dans un bâtiment, refermez la porte. Histoire d’être averti (par le son de l’ouverture) lorsqu’un autre joueur tente de venir looter dans votre petit fort. Effet collatéral : si vous tentez d’entrer dans un bâtiment et que la porte est déjà ouverte, pensez-y à deux fois : cela veut dire que quelqu’un est déjà entré et a probablement déjà tout looté, voire qu’il vous attend, couteau entre les dents….

5. Récoltez des ressources. En récoltant des ressources, vous construirez vos bases ou avant-postes afin de remporter toutes les phases de combats que vous rencontrerez dans la partie. Pensez au bois mais n’oubliez surtout pas la brique et le métal, qui vont vous servir à construire des bases beaucoup plus résistantes. Et n’oubliez pas : les ressources ne prennent aucune place dans votre sac à dos…

6. Baissez-vous ! Usez et abusez de l’accroupissement : dans cette position, vous êtes certes moins mobile et plus lent, mais vous êtes surtout plus silencieux (donc moins facilement repérable) et plus précis dans vos tirs…

7. Bien gérer les soins. Il y a trois types d’objets médicaux dans Fortnite Battle Royale : le bandage (qui restaure jusqu’à 75 % des points de santé), la trousse de soins (qui soigne jusqu’à 100 % des points de santé) et la potion d’armure (qui ne soigne pas, mais renforce votre résistance, de 50 points d’armure). Bémol : chacun de ces objets nécessite entre 5 à 10 secondes avant d’être effectif. Un temps précieux, en phase de combat, avec lequel il vous faut jongler… N’hésitez donc pas à lancer vos heals juste avant le feu de l’action.

© D.R.