Jeux vidéo

Comme chaque année, EA Sports a sorti une nouvelle édition de son jeu de football américain. La grosse nouveauté cette fois, c’est la réédition du jeu sur PC, plateforme sur laquelle Madden était absent depuis… dix ans. Les novices l’apprécieront, les habitués l’adoreront.

De prime abord, le football américain n’est pas le sport le plus populaire en Europe, d’ailleurs sur des plateformes comme Twitch, la majorité des streams de Madden NFL provient des Etats-Unis ou du Canada mais qu’il est bon de retrouver Madden sur PC en 2018. Avec un menu à l’esthétique épurée et à la bande-son typiquement américaine, EA a déjà léché l’emballage du cadeau.

Plusieurs modes sont disponibles: Franchise, Longshot, Ultimate Team et Exhibition. Ce dernier est évidemment l’équivalent du mode amical sur d’autres jeux de sport, un passe-temps comme un autre si vous voulez vous détendre en solo ou avec vos amis. Le mode Ultimate Team, dans la lignée de FUT (FIFA Ultimate Team) permet au joueur de débloquer des cartes, de construire sa propre équipe et d’affronter des joueurs en ligne afin de débloquer des récompenses et de construire la meilleure équipe possible. Une particularité de ce mode de jeu et qui, pour le moment, est unique en son genre, est la multitude de défis hors-ligne proposés à l’utilisateur. Il reste cependant clair que ce mode de jeu est très prisé par les joueurs mais reste réservé aux aficionado. Le mode Longshot (mode Histoire) vous permet d’incarner deux personnages déjà créés pour vous : Devin Wade et Colt Cruise, deux joueurs déjà présents dans Madden 18, édition dans laquelle le mode Longshot faisait sa grande première. Deux histoires différentes mais qui, grâce aux nombreuses cinématiques (parfois un peu longues), apportent une réelle plus-value au mode. A la fin de «Longshot : Homecoming», deux possibilités s’offrent au joueur: continuer en mode franchise ou passer en mode Ultimate Team en recevant un lot de cartes. Un peu décevant compte-tenu déjà de la durée du mode Longshot (seulement quelques heures).

La Franchise améliorée et un nouveau moteur de mouvements

Enfin, le mode Franchise est l’équivalent d’un mode carrière dans un jeu comme FIFA et reste une valeur sûre pour quelqu’un qui veut emmener son équipe préférée au Super Bowl (la grande finale de la NFL). Par rapport aux anciennes éditions de Madden, ce mode est beaucoup plus complet. En plus de jouer avec l’équipe, le joueur est invité à endosser la casquette de coach et de propriétaire de la franchise (comprenez « du club ») et sera donc contraint d’être face à ses responsabilités quand il devra recruter des joueurs libres, des joueurs sélectionnés pour la draft (une sélection annuelle des joueurs universitaires par les équipes professionnelles) ou quand il devra gérer le budget pour ne pas dépasser le cap salarial imposé. Un mode qui, pour les novices, peut paraître très complexe mais qui, après quelques heures de jeu, devient plus facile à prendre en main.

La technologie Frostbite et le « Real Player Motion » (le nouveau moteur de mouvements du jeu) apportent un réel plus à l’esthétique de Madden. Les nouvelles technologies rendent le jeu plus fluide même si ce n’est pas parfait (certains mouvements non-demandés, quelques bugs dans les courses et les contacts).

Foncez sur le mode Franchise (en prenant tous les rôles) pour tenter l’impossible avec votre équipe ; n’hésitez pas à passer par le mode Ultimate Team si c’est votre dada et surtout passez par la case tutoriel si c’est votre premier Madden !