Jeux vidéo

Un défi pour Ubisoft

Invités à la conférence de presse d’Ubisoft sur leur nouveau titre, en partenariat avec Nintendo, nous avons pu tester une version plus avancée de Mario et les lapins crétins : Kingdom Battle. Le titre s’avère être un véritable défi pour le studio ; en effet, le mélange des deux univers pour donner un ensemble cohérent et satisfaire les deux communautés n’est pas chose simple.

© UBISOFT

De Mario à crétin

Début de l’aventure au royaume champignon, du classique pour Mario, si ce n’est la présence de curieux lapins aux yeux exorbités et aux tenues légèrement plagiées.
De Mario au lapin Luigi, en passant par Peach et son homologue lagomorphe, différentes classes sont rapidement présentées. Un panel de tank, sniper, combattant et support sont mis à notre disposition.En effet, la présence de ces dernières est justifiée par le genre tactique du titre. Ainsi, chaque classe bénéficie de ses forces et de ses faiblesses. A vous de composer la plus fine équipe afin de pourfendre les forces du mal et sauver le royaume champignon, bien naturellement.

© UBISOFT

Le gameplay se découpe en deux parties que nous allons nommer séparément : « phase d’exploration » et « phase de combat ».Premièrement, la phase d’exploration sert surtout à passer d’un niveau à un autre en collectant des pièces d’or. Celles-ci vous permettent d’acheter armes et améliorations pour vos personnages. Toutefois, cette phase se constitue également d’un arbre de compétences, où, bien entendu, différents points peuvent être assignés.Une fois paré pour le combat, vous traversez innocemment une rivière en observant le paysage idyllique et tombez sur une embuscade d’affreux lapins machiavéliques.

© UBISOFT

Une ambiance enfantine pour une difficulté hardcore ?

La phase de combat se distingue par son genre tactique, apparenté à un Xcom, où toutefois la mobilité des personnages est poussée à son paroxysme. Une fois votre équipe et votre inventaire sélectionnés, à vous de venir à bout de l’objectif qui vous a été donné. Les différents modes sont l’escorte, l’élimination ainsi qu’atteindre la zone d’extraction.Pour réussir, de nombreux combos sont possibles. Tout d’abord, les traditionnels tirs de couverture et déplacements, on découvre rapidement une profondeur au gameplay. Au lieu de se contenter d’aller d’un point A à B, en tirant une salve et passer son tour, on va plutôt opter par un déplacement, un tacle, un saut sur un ennemi, suivit d’un deuxième pour terminer par un tir de couverture. Les compétences s’enchaînent très rapidement, offrant des solutions aussi diversifiées que spectaculaires.

Certaines situations deviennent même abusives lorsqu’un personnage, disposant des compétences adaptées, va enchaîner plusieurs attaques en parcourant la carte de long en large.Le résultat donne un ensemble très technique, mais jouissif à souhait. La prise en main est simple mais la maîtrise demande du temps et de la pratique. Certains niveaux peuvent même être définis comme étant hardcore, où patience et compétence sont mises à rude épreuve. 

© UBISOFT

La castagne entre amis, c’est toujours mieux.

Avec une sortie sur Nintendo Switch, le titre se doit de proposer un contenu familial et si possible coopératif, ce qu’il réussit avec brio. Le mode coop permet à plusieurs joueurs d’affronter l’IA en local, en se passant le tour l’un à l’autre. Le tout donne un mode dynamique où de nouvelles stratégies peuvent être élaborées voire enseignées. Toutefois, du côté du multijoueur, nous pouvons sans doute râler sur l’absence d’un mode joueur contre joueur qui aurait permis de pousser certaines stratégies à leur maximum.

Si le projet demandait créativité et accessibilité avec une certaine difficulté, Ubisoft réussit le pari en proposant un jeu qui combine avec excellence les différents univers. Les amateurs des différents mondes peuvent profiter de leurs personnages favoris, tandis que les fans de jeu tactique peuvent y trouver un véritable défi.

Mario et les lapins crétins : Kingdom Battle apporte un vent de fraicheur à la Nintendo Switch, qui manque assurément de titres à proposer.

Mario et les lapins crétins : Kingdom Battle est une exclusivité switch et sortira le 29 août.