Jeux vidéo

Il faut l'avouer, en voyant cette association inattendue, beaucoup ont pris peur. Comment Mario, idole du jeu vidéo et les Lapins Crétins, sorte de blagues potaches ambulantes, allaient pouvoir former une équipe homogène et réussie ? D'aucuns prédisaient déjà la chute du héros à moustache le plus connu du monde. Et bien il faudra à présent se faire une raison: Mario et les Lapins Crétins sont une association du tonnerre !

Lors de son annonce, le jeu avait provoqué plus de questions et de méfiance que d'engouement. Les Lapins Crétins ne traînaient pas forcément la meilleure réputation derrière eux et certains observateurs craignaient qu'ils contaminent l'aura de Mario, leader incontesté de Nintendo et du jeu vidéo de manière générale. Mais cette association, dont la cause est expliquée lors de la cinématique d'intro du jeu, porte ses fruits: non seulement elle détend et divertit, mais elle a le mérite d'apporter à la Switch l'un de ses meilleurs jeux et de faire de ce tactical RPG au tour par tour un titre accessible pour tous. Une franche réussite.

Ce mélange commence donc après qu'une ado prodige ait créé un casque permettant de fusionner deux objets. Pas de chance pour elle (et pour nous), alors qu'elle a quitté son labo, les Lapins Crétins débarquent avec leur "machine à laver à voyager dans le temps" et décident de faire joujou avec le casque. Bien évidemment, ils provoquent une catastrophe et se fusionnent avec les objets présents dans le laboratoire, notamment pas mal de produits dérivés Mario, dont la jeune demoiselle semble être fan. Les Lapins deviennent donc Lapin Mario, Lapin Luigi, Lapin Peach ou encore Lapin Yoshi mais d'autres sont mélangés avec les plantes carnivores ou encore les sorciers de l'univers Nintendo. Irrémédiablement, le casque finit par frapper la machine à laver et un tapis représentant le monde de Mario et tout ce petit monde y est projeté, via un vortex qui s'est formé. C'est ainsi que démarre l'aventure pour Mario et les quelques Lapins non pervertis par le casque et qui ont décidé de se ranger du "bon côté". Parmi eux, Lapin Luigi et Lapin Peach, nos deux premiers acolytes.

© Ubisoft

Débute alors une aventure où le joueur devra avancer via différents mondes, comme dans chaque épisode de Mario. Mais pas de plateformes ici, non. Seulement des batailles, au tour par tour, contre des Lapins pervertis de différents types, ayant chacun leurs propres capacités. Certains sont plus rapides, d'autres frappent plus forts, d'autres encore misent sur leur précision, etc. On se retrouve alors face à un véritable tactical grand public, très bien amené et facile tant à prendre en main qu'à comprendre. Pas de ratés, de morts définitives ou de pertes quelconques durant les batailles, le jeu se veut avant tout fun et non frustrant et il y arrive parfaitement, tout en gardant une difficulté propre à chaque niveau. Sans prendre les bonnes décisions, il sera difficile de passer certains niveaux. Pour les petits et les grands, il faudra user de stratégie et de réflexion pour l'emporter, en utilisant parfaitement les capacités spéciales de chaque héros. Entre les phases de bataille, nos héros exploreront le monde en réussissant certaines énigmes ou encore en collectionnant des pièces et des orbes, qui permettront d'acheter du meilleur matériel et de développer ses compétences.

© Ubisoft

Le monde mixé de Mario et des Lapins Crétins fonctionne parfaitement, tant dans le mélange des genres narratifs que dans l'environnement, riche à souhait de lieux mythiques des aventures du plombier italien mais aussi d'objets du quotidiens, passés par le vortex. Il ne faudra donc pas être étonné de découvrir des caleçons ou des baguettes à bulles géantes mêlés aux habituels décors fantastiques de l'univers de Mario. Des environnements d'ailleurs toujours très colorés et très bien conçus qui plairont autant à l'oeil qu'en jeu, tant le level-design a été pensé pour rendre l'aventure plus agréable au joueur. Les Lapins Crétins, eux, ne prennent pas trop de place et restent cantonnés à un rôle secondaire de clowns: on les retrouve pour des mini-sketchs de temps à autre mais ils n'encombrent pas la quête principale et c'est tant mieux.

© Ubisoft

Que ce soit dans votre salon ou en déplacement, en mode tablette, le jeu se porte à merveille et s'adapte parfaitement à votre mode de jeu. Il sera tout aussi aisé d'y jouer bien confortablement assis dans votre canapé qu'au fond d'un train, d'un bus ou même assis aux toilettes. Le jeu est d'ailleurs particulièrement addictif et vous remercierez probablement régulièrement la Switch d'être une console portable afin de continuer votre partie même lorsque vous n'êtes plus à la maison.

Bref, Mario+The Lapins Crétins: Kingdom Battle est un jeu franchement réussi, qui tient son pari d'intégrer deux univers pourtant diamétralement opposés afin de proposer une expérience fun, remplie de challenge mais surtout profondément divertissante. Un sans-faute donc pour le jeu d'Ubisoft et Nintendo qui plaira aussi bien aux petits qu'aux grands par son gameplay accessible et ses innombrables références au monde mythique de Mario et ses amis.

Marrio+Rabbids: Kingdom Battle

Sorti le 29 août 2017

Edité et développé par Ubisoft et Nintendo

Disponible sur Nintendo Switch

Prix de vente : 54,99 €