Jeux vidéo Nintendo a surpris tout son monde il y a quelques semaines alors que la course au progrès entre les différents constructeurs ne cesse de faire rage, en proposant une nouvelle façon de jouer à la Switch. 

Nintendo aime surprendre les joueurs. On se souvient encore de sa Wii et de ses accessoires un peu loufoques comme la balance ou encore du lancement des Amiibo, jouets se connectant à votre console et vous accompagnant dans vos pérégrinations vidéoludiques. Cette fois, Big N cible les amateurs de loisirs créatifs en lançant ses kits de jouets en carton à construire qu’il va falloir plier jusqu’à obtenir l’accessoire désiré et pouvoir l’utiliser avec des mini-jeux fournis. Deux kits différents sont au programme : le Toy-Con 1 Multi-kit (51,99 euros) qui comprend un piano, une canne à pêche, une moto, une voiture téléguidée et une maison, ainsi que le Toy-Con 2 Kit Robot (58,99 euros) qui vous permet de faire joujou avec votre assistant cybernétique. Mais attention, vous ne devrez pas seulement plier du carton, vous devrez aussi coller de l’adhésif sur l’ensemble des mécanismes afin que la caméra infrarouge du joycon les détecte. Une construction qui se complique donc, raison pour laquelle Nintendo a prévu une série de vidéos interactives vous expliquant pas à pas comment procéder à l’assemblage. Ces tutoriels plutôt ludiques vous permettront de vous familiariser assez vite avec Nintendo Labo.

Si l’idée est géniale, le gameplay se cachant derrière ces constructions est décevant. Comme c’est d’ailleurs souvent le cas avec des mini-jeux : on est captivé par l’aspect technique (comme la détection de mouvements qui fonctionne parfaitement) mais on est déçu par le défi proposé par le jeu. C’est par exemple le cas avec votre canne à pêche artisanale. On s’amuse à descendre la ligne et on attend que ça morde. Une fois que le poisson a mordu à l’hameçon, on le remonte avec le moulinet… Et c’est quasiment tout ! Seule construction qui échappe à cette règle : le piano. Bien plus complexe dans son élaboration, l’instrument propose bon nombre d’options pour créer ses propres sons. On est fasciné par le résultat obtenu à partir de simples bouts de carton.

Nintendo Labo s’inscrit dans cette une tendance dont les joueurs occasionnels raffolent : relever un défi original qu’on ne retrouve pas ailleurs. Si ce premier pari s’avère gagnant, l’intérêt des objets une fois connecté est très aléatoire. Le Labo occupera les plus jeunes pendant quelques heures tandis que les plus courageux essayeront de créer des interactions plus poussées avec les créations. En tout cas, on peut saluer l’ingéniosité de Nintendo qui n’hésite jamais à sortir de sa zone de confort pour trouver de nouveaux fans…