Jeux vidéo La console, mi-portable mi-fixe, réalise le plus joli lancement Nintendo en Belgique !

Elle avait peiné à séduire les marchés (chute de -6% de l’action Nintendo à la bourse de Tokyo, au lendemain de son annonce). Et inquiété pas mal de joueurs, par son manque de puissance, son peu d’ouverture multimédia, et son prix plutôt coquet. Bref : pas mal de détracteurs de Nintendo voyaient la nouvelle console du Big N, la Switch, se vautrer magistralement. C’est tout le contraire !

Lancée dans le monde le 3 mars dernier, la Switch, malgré un catalogue de lancement famélique, réalise le meilleur lancement jamais opéré par une console Nintendo.

Même la Wii, phénomène commercial rarement vu dans le monde du jeu vidéo - avec ses 100 millions d’unités vendues - doit s’incliner. Nintendo tait ses chiffres officiels, mais on estime à plus d’1,5 million le nombre de consoles écoulées à l’international au terme de la première semaine de commercialisation. Nintendo aurait doublé ses objectifs de vente : il escomptait vendre 8 millions de Switch d’ici fin mars 2018, il place désormais le curseur sur 16 millions.

Quid ici, en Belgique ? "Nintendo est en mesure de confirmer qu’en Europe, les ventes de la console Nintendo Switch ont été supérieures à celles de n’importe quelle autre console Nintendo lors de son week-end de lancement. C’est aussi le meilleur lancement jamais réalisé par Nintendo Benelux", nous explique Veerle Van der Jeugt, de Nintendo Belgique.

Autre satisfaction : "Le jeu The Legend of Zelda: Breath of the Wild a obtenu l’un des meilleurs scores de l’histoire du jeu vidéo et signe le meilleur week-end de lancement d’une série Zelda déjà trentenaire. À l’occasion de la sortie d’une console, c’est aussi le jeu Nintendo le plus vendu en Europe, surpassant même Wii Sports, le tenant du titre, sur un premier week-end."

Cerise sur le gâteau, tous ces chiffres ont été réalisés en mars, un mois traditionnellement calme dans l’industrie du jeu vidéo. Comme quoi, un bon concept hybride et original, un vrai jeu fédérateur à la direction artistique mirifique, et une proposition simple et avant tout basée sur le jeu vidéo (pas de Netflix, de 4K/HDR ni de lecteur Blu-Ray), cela peut largement suffire...