Jeux vidéo

Après un lancement réussi et un engouement mondial, l’application lancée par Nintendo et Niantic a sombré dans l’oubli. Rapidement, trop rapidement. Pour marquer le coup et tenter un soubresaut, un événement simple mais efficace fut initié jusqu’à ce mardi 24 juillet 2017. Au programme : divers bonus et de nouvelles créatures à capturer (deux légendaires : Artikodin et Lugia).

Opération réussie d’une part puisque l’application se hissait à nouveau dans le top 10 des plus rentables sur Android et dans le classement de tête d’iOS. Par contre, le Pokemon Go Fest (au parc Grant de Chicago) fut un échec cuisant. Sur place, théoriquement, 20 000 joueurs devaient se regrouper pour réussir une série de défis communs. A 20$ la place, l’événement a pourtant succombé à une très mauvaise organisation : impossibilité de fluctuer la foule et de faire entrer tous les participants, serveurs surchargés, absence de Pokémon dans la zone de la file d’attente et finalement : bugs rendant le jeu impossible.

Pour se faire pardonner, Niantic a décidé de rembourser la totalité des joueurs présents ainsi que de leur offrir un bon de 100$ valable en jeu sans parler de l’acquisition sans capture du Pokémon légendaire Lugia. De quoi rattraper le coup mais sans faire oublier le bad buzz de cette semaine.