Jeux vidéo Les critiques sont unanimes autour du jeu Red Dead Redemption 2, qui surpasse tout ce qui a été fait jusqu’à maintenant.

Le jeu vidéo Red Dead Redemption 2 est disponible depuis ce vendredi sur PS4 et Xbox One. Le premier opus commercialisé en 2010 a marqué tous les esprits, considéré comme l’un des meilleurs titres sortis sur PS3 et Xbox 360.

Le nouveau titre de Rockstar Games s’annonce comme le carton de l’automne, après huit années consacrées au développement du jeu. En effet, les chiffres avancés par Dan Houser, le cofondateur du studio pour la conception du jeu, peuvent donner le tournis.

Dans une interview fleuve donnée au site Vulture, le producteur britannique de Rockstar Games ne donne pas le coût de production de son dernier bébé. Mais à la lumière des 265 millions de dollars de budget alloués à GTA V qui avait été développé sur cinq ans devenant le jeu le plus coûteux de l’histoire, celui de Red Dead Redemption 2 a tout de celui d’un blockbuster de cinéma. Les dix films les plus chers de l’histoire ont coûté entre 230 et 485 millions de dollars.

Selon le coprésident du studio qui aura vendu 14 millions d’unités du premier opus, " le script de l’histoire principale fait plus de 2.000 pages. Imprimée et empilée, la documentation du jeu mesurerait plus de 2,40 mètres. À titre de comparaison, le script initial du film Avatar, qui détient toujours le record absolu de recettes avec 2,8 milliards de dollars (moitié moins que GTA 5), faisait seulement 80 pages ". Et 80 pages, c’est le nombre de pages consacrées à chacun des nombreux personnages secondaires de RDR2.

Ce second épisode est un open-world (monde ouvert), comme Grand Theft Auto où le joueur peut parcourir librement la carte et interagir avec les éléments et personnes qui l’entourent, et dispose d’un univers incroyablement détaillé.

D’ailleurs, 1.200 acteurs qui ont été employés pour incarner tous les personnages du jeu, et 3.000 personnes ont été impliqués d’une façon ou d’une autre dans le développement du jeu. " Nous sommes de loin le plus gros employeur d’acteurs à New York ", explique Dan Houser qui ajoute que le jeu " est beaucoup plus difficile à réaliser qu’un film quand les acteurs portent les combinaisons moulantes aux aspects futuristes qui capturent leurs mouvements, et il faut savoir que 300.000 animations ont été réalisées ".