Sea of Thieves: Microsoft largue enfin les amarres

Cédric Dautinger Publié le - Mis à jour le

Jeux vidéo

Sortons notre longue liste de jeux de mots nautiques et notre plus beau pavillon pour la sortie de l’attendu Sea of Thieves! À moins que l’engouement pour les pirates ne soit retombé... et que le titre ne fasse un gros flop. Une seule chose permet de s’en assurer: monter à bord de cette exclusivité Xbox One et PC!

Car Microsoft ne possède pas énormément d’exclusivités pour sa console, et rame presque à contre-courant face aux sorties de Nintendo et Sony (des vikings, ça vous dit quelque chose?). Sea of Thieves devait donc en partie remédier au problème, en sortant simultanément sur deux plateformes (un achat suffit pour les deux). Mais telle une bouteille à la mer, l’ambition des développeurs trouvera-t-elle une audience?

A pirate I was meant to be

L’aventure démarre avec un premier menu vous montrant plusieurs pirates, dont l’un(e) deviendra votre avatar. Premier souci: il n’existe pas de création de personnages, mais uniquement une génération aléatoire infinie. A vous de créer en boucle des pirates jusqu’à trouver votre perle rare. De quoi éviter une armée de clones de Jack Sparrow? Ou plutôt pousser les joueurs à personnaliser leurs personnages contre monnaie parfois sonnante et trébuchante... Mais ne sortons pas tout de suite la planche, car il faut encore choisir la taille de votre bateau.

Le galion, plus grand et résistant, nécessite un équipage de quelques joueurs afin de naviguer parfaitement. Sa taille permet également d’emporter plus de matériels en expédition ou encore de cacher son butin contre d’éventuels pilleurs. Ceux qui souhaitent aller plus vite (ou jouer en solo) opteront pour un sloop, maniable, mais très vulnérable. Choisissez votre navire en fonction de votre envie et de votre temps.

Do what you want ‘cause a pirate is free

Tout débute dans une taverne, après une sévère gueule de bois. Plus réaliste, on évite également le cliché du prisonnier mystérieux ou d’un jeune loup de mer qui souhaite simplement devenir pirate. Votre personnage possède déjà quelques objets et outils, comme un coutelas et un pistolet, mais aussi des planches ou des bananes. Aucune autre indication n’est fournie, ce qui pousse les joueurs à courir dans tous les sens pour finalement atterrir sur une plage de sable fin. Différents marchands y font commerce, d’armes aux outils en passant par des objets de personnalisation pour votre pirate ou son navire. Trois guildes fournissent également des cartes aux trésors qui permettent de lancer des missions une fois à bord.

Leave her Johnny

La plage abrite également votre magnifique navire. Il ne reste qu’à vous regrouper sur le pont, choisir la mission (via un vote) et mettre les voiles! Plusieurs éléments importants sont répartis sur le bateau, comme lever ou jeter l’ancre, mais aussi gérer l’ouverture et l’angle des voiles (en fonction du vent), consulter la carte ou manier le gouvernail et les canons. La communication et les réflexes jouent donc une partie importante de votre succès. Un équipage efficace et une bonne entente permettent de visiter plusieurs îles, récolter les trésors et éviter de se faire couler par les autres navires… Car vous n’êtes pas seuls sur les flots agités (sans parler des monstres marins)!

Chaque virée en mer se transforme donc en agréable aventure (en fonction de vos coéquipiers) et le jeu ne possède qu’une apparente simplicité. Manier votre navire, trouver les îles et lire une carte demanderont une attention permanente. De plus, n’oubliez pas que les trésors amassés ne sont validés qu’une fois ramenés à bon port et que n’importe quel équipage concurrent peut tenter de vous couler ou de vous voler.

Fish in the sea

Sea of Thieves regroupe les clefs du succès de vos aventures enfantines. Avec des amis, vous vivrez des moments de concentration, des explorations et des rebondissements. Une épave abrite peut-être des trésors intéressants, mais les requins rodent et une vigie devrait veiller à ce qu’aucun navire concurrent ne pointe le bout de son mât. Le tout enrobé par des musiques entraînantes (mais peu inspirées, libre à vous de pousser la chansonnette sur le pont) et des graphismes cartoonesques du plus bel effet.

Difficile pour l’heure de miser sur la longévité du jeu, qui mise gros sur sa communauté et un aspect jeu de rôle. Microsoft envoie en tout cas un incontournable pour les fans de piraterie (en mer), qui gagnerait à se complexifier dans un futur proche.


Cédric Dautinger

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Votre objectif est de vous inscrire dans une relation durable. Vous avez besoin de protection affective.

Taureau

Il est désormais nécessaire d’aller droit au but, de ne plus perdre votre énergie pour des détails.

Gémeaux

Vous faites un projet qui vous rapproche de votre conjoint. Célibataire, vous éprouvez un peu plus qu’une simple amitié pour quelqu’un.

Cancer

Votre patron profite de votre bon état d’esprit pour vous confier des tâches à la hauteur de vos compétences.

Lion

Vous cultivez la crainte d’être abandonné. Il est temps d’en comprendre enfin les raisons.

Vierge

Vous évitez de faire appel à quelqu’un en cas de problème. Vous n’avez pas confiance.

Balance

Laissez-vous guider par votre intuition. Cela vous a déjà permis de remporter un beau succès personnel.

Scorpion

C’est en dialoguant que vous obtiendrez ce que vous voulez. Faites aussi quelques concessions.

Sagittaire

Vous ne supportez aucune critique. Vous allez pourtant devoir vous confronter au mécontentement de quelqu’un.

Capricorne

Vous ne pouvez pas compter sur des économies pour combler les trous. Au travail, vous marquez des points importants.

Verseau

C’est une bonne journée pour lancer un nouveau projet, pour prendre une initiative, pour vous distinguer des autres.

Poissons

Un projet professionnel va très prochainement vous réjouir. Les changements ont quelquefois du bon.

Facebook