Jeux vidéo Après avoir connu le succès de masse avec sa Mini Nes, Nintendo remet le couvert en sortant cette fois, la version miniaturisée de sa console 16-bits. Comeback (nostalgique) gagnant ?

Niveau design, cette console n’a rien à envier à sa grande sœur puisqu’on retrouve les courbes qui ont fait son succès dans les années 90. Sur le dessus du boîtier, l’emplacement pour les cartouches est fermé rendant le bouton Eject obsolète. Reste le bouton Power, qui coulisse toujours et le bouton Reset, qui fait office de retour à l’interface principale de la console. En plus de la fonction de sauvegarde disponible, la Super Nintendo Mini propose également la possibilité de rembobiner les dernières minutes de sa partie afin de reprendre au point désiré. Une belle manière d’éviter de trop grosse frustration sur certains jeux. Elle se branche en HDMI et s’alimente via un port USB, le chargeur classique se vendant séparément. Seul petit hic, il vous faudra peut-être un peu insister pour ôter le cache-prise afin de brancher vos deux manettes. Mais une fois la manipulation effectuée, il ne vous reste plus qu’à vous plonger dans la ludothèque composée de 21 jeux.

Mis à part Starfox 2, jamais sorti, tous les titres disponibles sur cette console sont des légendes, de vraies icônes qui nous ont occupés de longues heures durant. Parmi cette sélection, il y a bien sûr les incontournables comme The Legend of Zelda : A Link to the Past, Super Mario World, Super Mario Kart, Star Fox ou encore Donkey Kong Country. Des jeux qu’on ne présente plus puisque Zelda est devenu le jeu emblématique de cette machine tandis que Super Mario Kart est encore à ce jour, une valeur sûre du catalogue de Nintendo. Et on ne parle même pas de Starfox ou de Super Mario World qui constituaient à l’époque les valeurs sûres du catalogue et qui ridiculisaient au passage la concurrence grâce à leur concept et leur technique. Super Metroid aurait pu également s’immiscer dans cette liste puisqu’on y retrouve la cultissime chasseuse de primes intergalactique Samus Aran dans un jeu d’action et de tir inoubliable. Tout ça pour dire que Nintendo a vraiment réussi à séduire en faisant sa sélection, il y en a pour tous les goûts. Alors bien sûr, il manque encore quelques pépites et on aurait aimé voir plus de jeux jouables à deux. Sur la sélection, seuls neuf peuvent être joués à deux, ce qui enlève un peu d’utilité à la seconde manette disponible dans le pack.

Cette manie de ressortir certaines consoles de leur retraite dorée a pu déstabiliser au début, mais force est de constater que tout le monde (ou presque) y trouve son compte. Dépenser 90 € pour obtenir une vingtaine de jeux dans leur version originale n’est pas démesuré, surtout que la magie opère encore et toujours 27 ans après.