Jeux vidéo

Depuis la session de jeu de 45 minutes accordée à la presse à Amsterdam, nous étions plus qu’impatients de remettre les mains sur ce spin-off de la série Uncharted. Nous avons enfin pu tester le jeu dans sa totalité pour déterminer s’il est à la hauteur des aventures de Nathan Drake.

Chasse au trésor féministe

Pendant longtemps, la licence Uncharted a été taxée de « comme Tomb Raider, mais avec un mec ». Si cela n’était pas totalement faux à l’époque du premier épisode, il faut être de mauvaise foi pour nier que les jeux qui ont suivi n’avaient rien de mieux à proposer que les aventures de Lara Croft. The Lost Legacy ne déroge pas à la règle et reprend la formule exploration-gunfights et mise en scène hollywoodienne de ses prédécesseurs. La différence, c’est que les deux protagonistes de ce spin-off sont des femmes d’exception qui n’ont rien à envier à leurs collègues et n’ont pas besoin de mini-shorts ou de grosses poitrines pour tirer leur épingle du jeu.

The Lost Legacy vous place dans la peau de Chloé Frazer, jeune collectionneuse/voleuse de trésor dont on a pu faire ma connaissance dans Uncharted 2. Tout aussi habile et drôle que Nathan Drake, elle est par contre moins idéaliste, plus cynique et plus réservée, ce qui rendra la communication moins facile avec sa nouvelle associée, Nadine Ross. Cette équipière qui vous accompagnera durant la majorité de l’aventure n’est autre que l’une des grandes « méchantes » d’Uncharted 4. Totalement ruinée par sa défaite face à nos héros, elle se retrouve obligée d’accepter l’offre de Chloé : faire 50/50 sur la découverte de la défense de Ganesh, symbole historique de la domination des Hoysalas à l’époque où cette civilisation gouvernait l’Inde.

En face de ce sympathique duo se trouve Asav, chef d’un groupe de rebelles qui compte bien prendre le contrôle du pays grâce à l’artefact. Ce scénario est malheureusement des plus convenus et l’on ne peut pas dire qu’il soit très riche en rebondissements à faire sursauter un fan de Game of Thrones. Cependant, l’aventure en compagnie de Chloé et Nadine est intense, souvent drôle et résolument dépaysante. C’est ce qu’on demande à un Uncharted, en général.

Il faut admettre que notre plus grande inquiétude concernant ce spin-off était qu’il puisse manquer de contenu. Heureusement, finir The Lost Legacy vous prendra une dizaine d’heures, bien plus si vous tenez à récupérer tous les trésors disséminés dans le jeu, ce à quoi s’ajoute les modes Multijoueur et Survie. Là où cet opus s’avère moins expansif que les autres, c’est qu’il ne nous fait explorer que des niveaux en Inde, dans le même style, là où un Uncharted 4 nous emmenait aux quatre coins du monde.

© Sony

Prendre les mêmes, recommencer

Mis à part l’ajout du crochetage de serrure et de nouveaux types d’énigmes et de puzzle, The Lost Legacy ne révolutionne évidemment pas les mécaniques de jeu d’Uncharted. Le spin-off est techniquement et artistiquement tout aussi beau et impressionnant que A Thief’s End et se joue de la même façon. Il vous faudra alterner entre des phases d’exploration vertigineuses et des énigmes, pour la plupart assez simple, sans jamais être à l’abri d’une séance de négociation musclée avec les troupes d’Asav contre lesquelles Chloé Frazer préfèrera en général la discrétion. Il est important de noter que le jeu comprend un passage en zone semi-ouverte, c’est-à-dire un gigantesque niveau (le plus grand dans l’histoire de la licence) parsemé de plusieurs objectifs et points d’intérêts qui devra être parcouru en jeep. Au contraire du passage similaire à Madagascar dans Uncharted 4, il vous faudra faire des allers-retours et repasser par des endroits déjà visités pour terminer à 100% ce niveau, ce qui peut s’avérer un peu rébarbatif, mais constitue un bon changement de rythme. C’est aussi un moment plus lent qui permettra à nos deux héroïnes de développer leur relation à l’aide de quelques vannes bien senties.

© Sony

Uncharted : The Lost Legacy est un épisode spin-off accessoire qui ravira les fans de la licence. En reprenant les mêmes qualités qu’Uncharted 4, il se garantit sans grande surprise et facile à prendre en main. Dans une aventure toujours aussi intense en émotions, Chloé et Nadine s’avèrent être des personnages agréables à suivre dans des niveaux de jeux absolument magnifiques. Les amateurs d’Uncharted 4 peuvent foncer sans inquiétude.