Livres/BD Par Toutatis ! Le 37e album du plus célèbre Gaulois à moustache s’intitulera Astérix et la Transitalique.

C’est un excellent titre, très parlant, car dans la tradition des titres à énigme où on découvre la destination à travers le titre”, confie le scénariste Jean-Yves Ferri à BFMTV au sujet du 37 e album des irréductibles Gaulois intitulé Astérix et la Transitalique.

Après Astérix chez les Pictes et Le Papyrus de César, c’est donc à nouveau le duo formé par Jean-Yves Ferri et Didier Conrad qui a été réquisitionné pour dessiner les nouvelles aventures d’Astérix et Obélix, créés par Albert Uderzo et René Gosciny. Et dans cette nouvelle bande dessinnée, une place plus importante sera volontairement donnée au fidèle compagnon d’Astérix. À savoir Obélix, qui vivra non seulement une aventure sentimentale mais qui croit aussi que tous les Italiens sont des Romains. Or tous les Italiques -les habitants de l’Italie- se rassemblent en diverses tribus.

Une Italie... sans Romains

Depuis un ou deux albums, j’essaye petit à petit de pousser Obélix. C’est rigolo simplement d’inverser un peu les rôles, avoue Jean-Yves Ferri. Ca donne à Astérix un rôle, par contraste, qui le ramène un peu à son rôle primordial: celui de héros. En acceptant qu’Obélix joue un peu les premiers rôles, il montre son intelligence.” Ce dernier s’est d’ailleurs amusé à “faire une assimilation entre l’Italie et la Gaule, une sorte de cousinage entre ces peuples qui ne sont pas forcément favorables à César.”

Bref, ce 37e album s’annonce rythmé par ce voyage dans toute l’Italie (alors qu’ils avaient déjà été à plusieurs reprises à Rome) et sera aussi celui où apparait le plus de nouveaux personnages (une dizaine dont la fameuse Joconde). Et après Jacques Ségéla ou Julian Assange dans le précédent opus, qui sera caricaturé cette fois-ci? Ce tome sera en tout cas tiré à plus de 4 millions d’exemplaires (370 millions d’albums ont été vendus depuis sa création), signe que la potion magique fait encore et toujours effet.