Livres/BD L’homme qui valait 758 millions de dollars avait épousé un mannequin de 26 ans.

Né en 1926, universitaire de Chicago, Hugh Hefner avait, paraît-il, des parents très sévères et conservateurs. Diplômé en psychologie, il entra dans la presse, par le biais d’un premier emploi dans un grand magazine américain, Esquirer. Ce qui lui donna l’envie de lancer son propre journal, un magazine de charme.

Il avait 8000 dollars en poche, était marié et père de deux enfants. Hefner s’était mis à vivre entouré des célèbres Playmates et son mariage fut brisé dès 1959.

Divorcé, mais riche, Hefner mena dès lors une vie somptueuse, ponctuée par de grandes fêtes, dans le Playboy mansion, le manoir de rêve qu’il s’était acheté non loin de Sunset Boulevard, à Los Angeles.

Maintenant, Playboy ne se déclinait plus seulement comme un magazine, mais c’était devenu un véritable empire. Les Playboy clubs, le merchandising, même une chaîne de télévision disponible aux États-Unis et en Angleterre…

En 2008, on estimait la fortune de Hugh Hefner à 758 millions de dollars.

L’homme de toutes les folies . Par exemple, il avait acquis un avion. Pas un petit pour cinq personnes. Mais un vrai. Le sien ! Qu’il n’hésita jamais à le mettre à la disposition des gens qui en avaient besoin pour une cause humanitaire.

Car cet homme, qui est devenu une star mondiale, simplement en menant une existence de rêve, entouré des plus belles femmes et ne se privant d’aucun luxe, est aussi un idéaliste qui a profité du succès de son magazine pour mener ses combats contre le racisme et la ségrégation, mais aussi pour claironner, par exemple, qu’il trouvait stupide un concept comme l’abstinence sexuelle avant le mariage.

L’année 2008 fut aussi celle où, pour la première fois, le groupe Playboy, représentant 800 emplois, perdait une fortune et envisageait de se séparer d’une partie de son personnel.

Hefner, qui avait alors 82 ans, n’en cessa pas pour autant de rester le personnage flamboyant qui amusait tant l’Amérique. Il décréta que pour sauver le groupe, Sarah Palin devrait poser nue dans le magazine. Pour rappel, cette magnifique gouverneur de l’Alaska se trouvait en première ligne dans la campagne présidentielle de 2008, comme colistière de John McCain et candidate à la vice-présidente des États-Unis contre Barack Obama. Elle était devenue, disait-on, le fantasme numéro un des hommes américains.

Face à cette conjoncture défavorable, Hefner envisagea d’ouvrir son Playboy Mansion à des gens qui, pour la première fois, paieraient l’entrée. Jusque-là, on ne pénétrait dans la célèbre maison gothique que sur invitation personnelle du grand maître du lieu. Mais maintenant, pour s’imposer, il fallait quand même lâcher, selon les soirées proposées, entre 5000 et 25.000 dollars.

Hugh Hefner a raconté qu’il a partagé des expériences sexuelles avec "au moins mille femmes" mais que, lorsqu’il se mariait, il était un homme fidèle. Cela lui est arrivé trois fois. Et la dernière, à un âge canonique.

Le 31 décembre 2013, à 86 ans, il épousait Crystal Harris, blonde, chanteuse et mannequin. La mariée, elle, était âgée de 26 ans.