Livres/BD

Un ouvrage consacré à la collection de Serge Goyens de Heusch

BRUXELLES Le monde des galeries d'art, des collectionneurs, de l'enseignement artistique, des expositions, bref le monde des arts sous toutes ses formes est l'affaire de Serge Goyens de Heusch.

Pendant trente ans, comme antiquaire, d'abord, comme fondateur de la Fondation pour l'art belge contemporain, ensuite, il a acquis, reçu et collectionné plus de deux mille oeuvres déposées aujourd'hui au Musée de Louvain-la-Neuve. Entre-temps, il perfectionnait ses connaissances universitaires, notamment à la Sorbonne où il a présenté une thèse de doctorat sur le fauvisme brabançon. Le trésor de toiles et de connaissances qu'il a ainsi accumulé méritait de faire l'objet d'une vision panoramique, d'être consigné dans un ouvrage qui est en quelque sorte le catalogue de sa collection.

Une nuancequi a son importance

"J'y fais succéder, dit-il, deux cents artistes qui ne sont sans doute pas les deux cents meilleurs artistes belges mais ceux auxquels je me suis intéressé. C'est d'ailleurs pour cela que le titre de l'ouvrage est Art belge au XXe siècle et non pas L'art belge au XXe siècle. C'est une petite nuance qui a toute son importance."

Parmi ces deux cents artistes qui sont autant de coups de coeur, on retrouve plusieurs grandes figures comme Marcel-Louis Baugniet, Gaston Bertrand, Jean Brusselmans, Jo Delahaut, Paul Delvaux, Pierre Louis Flouquet, René Guiette, Marc Mendelson, Roger Somville, Louis Van Lint, etc.

Pour rendre l'ouvrage plus général, il comporte en introduction une petite mais complète histoire de l'art belge qui parcourt tous les mouvements et évoque les principaux artistes. Celle-ci est suivie de courtes monographies des deux cents peintres, sculpteurs et graveurs qu'il présente ainsi que d'une introduction à leur oeuvre et d'une biographie mise à jour.

Sont également mentionnées les institutions muséales possédant leurs oeuvres et une bibliographie les concernant. L'ouvrage comporte une iconographie exceptionnellement abondante : plus de mille oeuvres sont reproduites et illustrent un texte d'une exceptionnelle autorité, le tout est mis en page avec grand talent.

Cet album de 536 pages est à la fois le bilan d'une vie entièrement consacrée au goût du beau et une synthèse subjective mais néanmoins exhaustive de la richesse de l'art en Belgique au siècle dernier.

Serge Goyens de Heusch. Art belgeau XXe siècle. Éditions Racine.



© La Dernière Heure 2007