Livres/BD Dans son roman, Une vie sans fin, Frédéric Beigbeder court après la vie éternelle avec sérieux et humour à la fois. Jouissif.

Trompe-la-mort, Frédéric Beigbeder a longtemps brûlé la chandelle par les deux bouts. Sexe, drogue et rock’n’roll n’étaient pas qu’un slogan pour cet ancien pubard qui était de toutes les fêtes. Mais le temps a passé et avec lui a grandi chez ce faux désinvolte une angoisse de la mort qui ne l’a plus quitté. Alors, la cinquantaine entamée, il s’est lancé à corps perdu et pour les besoins d’un roman, dans la quête de la vie éternelle. À l’arrivée, un roman, drôle, enlevé et un rien délirant, mais dont l’auteur jure que tout est vrai. Ou presque.

Derrière des allures de livre rigolo ou léger, on sent une terrible angoisse. Ça date de quand ?

(...)