Livres/BD L’auteur du Seigneur des anneaux a écrit Beren And Lúthien voici un siècle, mais il paraît seulement maintenant.

Voilà une nouvelle qui va faire frissonner tous les inconditionnels du Seigneur des anneaux . Pour eux, elle tient un peu de la chasse au trésor miraculeuse. Christopher Tolkien, 92 ans, le fils de J.R.R. Tolkien, vient en effet d’éditer une histoire écrite par son père voici tout juste 100 ans, Beren and Lúthien .

Comble du bonheur, cet inédit bénéficie du talent d’illustrateur d’Alan Lee, l’homme qui a imaginé les rééditions du Seigneur des anneaux, avant de collaborer avec Peter Jackson sur l’imagerie de la trilogie au cinéma.

Ce livre occupe une place tout à fait à part dans l’œuvre de Tolkien. Il l’écrit en 1917, quand il revient blessé de la guerre lors de la bataille de la Somme. Un exercice qui, selon ses biographes, lui servira à exorciser les horreurs vécues.

Brisé moralement et physiquement, il couche sur papier l’histoire d’amour entre Beren, un humain, et Lúthien, la fille immortelle du roi des Elfes. Mais le souverain voit cet amour d’un mauvais œil et confie aux tourtereaux des missions périlleuses, notamment pour lutter contre le machiavélique Melkor.

L’histoire vous rappelle quelque chose ? Logique. Et en plus, elle se déroule dans la Terre du Milieu, comme le Seigneur des anneaux. Mais Tolkien y a mis beaucoup plus de lui-même. Avant d’épouser Edith, il a dû patienter 8 ans, le tuteur de sa promise (ils étaient tous les deux orphelins) s’y opposant farouchement. La légende prétend qu’à son retour, il aurait vu danser sa femme dans une clairière remplie de fleurs blanches. Or, c’est justement la scène clé de la rencontre entre Beren et Lúthien… Enfin, sur la tombe des époux Tolkien, en dessous de leurs noms sont gravés deux noms : Lúthien et Beren… C’est dire si ce livre s’impose comme un must pour les Tolkienophiles.