Musique

Les papys du rock ont chanté une demi-heure de plus que prévu : voilà une prolongation qui leur revient cher !

LONDRES Pas de pitié pour les vieux. Ni pour les légendes. Fussent-elles du rock. À l’O2 Arena de Londres, on ne badine pas avec les horaires. D’une précision à faire rougir de plaisir un horloger suisse, les responsables de la salle de concerts londonienne ont noté que Mick Jagger, Keith Richards et leur pote ont achevé leur concert à 23 h 05 ce dimanche. Alors que l’extinction des feux est stipulée sur contrat à 22 h 30 grand maximum.

Du coup, Rolling Stones ou pas, avec une rigueur à faire rougir de plaisir un inspecteur des impôts allemand amené à vérifier une fiche de salaire grecque, les propriétaires réclament une amende des plus coquettes de 254.000 € ! Ce qui fait particulièrement cher la demi-heure de dépassement.

Quand on pense que les septuagénaires du rock s’étaient fait vilipender pour le prix des places lors de leurs shows britanniques (jusqu’à 500 euros la place, tout de même), voilà qui ne devrait pas les pousser à se montrer aussi généreux lors de leurs prochaines prestations.

Avant d’applaudir à tout rompre dans l’espoir d’assister à l’un ou l’autre rappel, les fans auront intérêt à consulter leur montre : à 22 h 30, il n’y aura plus rien à espérer des Stones. Sauf s’ils décident de se la jouer rebelle. Ils en ont largement les moyens : leur tournée de 50 dates devrait leur rapporter la bagatelle de 19 millions d’euros…



© La Dernière Heure 2012