Musique Samedi, le groupe de Robert Smith a fêté ses quatre décennies d’existence en concert. Une prestation grandiose sous la forme d’une cure de jouvence qui annonce un retour imminent sur le devant de la scène.

Curieuse ambiance que celle qui régnait samedi au cœur de Londres. Plongée sous un soleil de plomb, la capitale britannique vibrait au rythme de trois événements : le quart de finale de Coupe du Monde qui opposait l’Angleterre à la Suède, la Gay Pride et la cinquième édition du British Summer Time, festival organisé à Hyde Park, le Central Park londonien. Ce dernier accueillait un événement très attendu justifiant une journée complètement sold out : le concert célébrant les quarante ans d’un groupe aussi inclassable que légendaire, The Cure.

(...)