Musique

Lors de son passage au Graspop, Amy Lee, la chanteuse d'Evanescence, et ses acolytes ont accordé une interview exclusive à La DH pour faire le point sur les projets du groupe. Et ils sont nombreux...

Amy Lee et Evanescence sont particulièrement occupés en ce moment. Le groupe nous a, malgré tout, accordé dix minutes de son temps pour faire le point sur l'actualité du groupe. Evanescence, c'est une machine à tubes avec des titres comme My Immortal, Bring Me To Life ou autre Going Under...

 Amy, avant de rentrer dans le vif du sujet, explique-nous comment tu t'es retrouvée sur la scène du Graspop avec Ugly Kid Joe pour jammer sur Cats In The Craddle...

Amy Lee: "C'est un concours de circonstances! En fait, nous avons des producteurs communs. Et quand ils m'ont suggéré de rejoindre le groupe sur scène, je me suis dit que ce serait cool. J'ai toujours été une fan absolue du groupe et j'ai écouté Cats In The Craddle en boucle dans ma chambre. Je me suis bien amusée même si je ne suis guère satisfaite de ma prestation. Mais bon, pour moi, c'était un honneur de les rejoindre..."

Vous travaillez actuellement sur l'enregistrement d'un album comprenant une réorchestration de vos morceaux. Que peux-tu nous en dire?

Amy Lee: "Il s'intitulera Synthesis. C'est assez différent de tout ce que nous avons pu faire jusqu'à présent puisque nous avons décidé de déshabiller nos titres et d'y ajouter des orchestrations classiques mais aussi électroniques. C'est une démarche particulière mais qui nous tenait particulièrement à coeur. En fait, cette idée est venue il y a plusieurs années déjà. Quand nous travaillions sur l'arrangement des morceaux avec David Campbell, je m'interrogeais toujours sur la destination de certains effets et je me demandais si ce ne serait pas mieux sans ceci ou cela. Mais plus qu'une réorchestration, je parlerais plutôt d'une réinterprétation de nos morceaux. Au départ, nous en avions choisi une vingtaine et la liste s'est réduite petit à petit. Cela n'a pas été simple de faire le choix mais certaines évidences nous sont apparues et le tri s'est opéré naturellement. Il n'y aura pas que des hits mais aussi d'autres chansons. J'ai le sentiment qu'elles vont franchir un cap supérieur. En tout cas ce processus nous permet de grandir d'un point de vue musical..."

Cela fait 5 ans qu'Evanescence n'a pas écrit de nouveaux morceaux...

Amy Lee: "Il y en aura deux sur cet album. Et je me réjouis de les présenter car je pense qu'il s'agit d'excellents titres qui ont été composés au cours des dernières années. Ils auront leur place sur cet album. Pour le reste, nous travaillons déjà sur le successeur d'Evanescence (Ndlr: sorti en 2011) et nous avons beaucoup d'idées à ce sujet. Mais je sais que pour beaucoup, ce n'est pas assez, pas assez rapide... Peu importe, nous prendrons bien le temps nécessaire et nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l'évolution..."


Evanescence a accueilli une nouvelle guitariste en la personne de Jen Majura. Comment cela s'est-il produit?

Amy Lee: "Le plus simplement du monde. Nous recherchions un guitariste et comme nous connaissions Jen, cela n'a pas été très compliqué. Le fait d'avoir une fille et une amie de surcroît à mes côtés n'est pas pour me déplaire. Et puis, nous pourrons désormais bénéficier de choeurs féminins dans notre musique. Franchement, c'est cool."

Jen Majura: "Pour moi, c'était tout juste incroyable. J'ai écouté Evanescence et me retrouver aux côtés de ces musiciens était tout bonnement inconcevable. Je suis réellement très fière de faire partir de cette aventure et je ne remercierai jamais assez Amy de m'y avoir invité."

Vous devez vous produire sur scène avec un orchestre symphonique. Pourquoi pas au Graspop?

Amy Lee: "Tout simplement parce que nous souhaitions attendre la sortie de l'album pour pouvoir le faire. Nous n'avons encore rien défini. Tout ce que je peux te dire, c'est que nous serons accompagnés de musiciens locaux. Lorsque nous nous produirons à Seattle, nous jouerons avec l'orchestre de Seattle. Il en ira de même avec les musiciens classiques de Nashville. Il y en aura entre 26 et 60 musiciens classiques qui nous accompagneront sur cette tournée. Tout dépendra de la grandeur de la scène."