Musique Encore convalescent, Herbert Léonard a accordé une interview exclusive à la DH et annonce son retour.

Après avoir frôlé la mort et avoir passé trente-deux jours dans le coma, Herbert Léonard retrouve peu à peu toutes ses capacités. Même si on le sent encore diminué physiquement, le chanteur n’entend pas se laisser abattre et il ne raccroche pas la chanson. Au contraire, nous a-t-il confié depuis son domicile.

Comment allez-vous ?

"Je vais beaucoup mieux. Je ne suis pas encore à 100 % parce que j’ai encore deux mois de kiné pour retrouver 100 % de ma musculature et 100 % de mes moyens. En trente-deux jours de coma artificiel, j’avais perdu toute ma musculature, soit 11 kilos, ce qui fait que je ne pouvais pas bouger ou me tenir debout. Je ne pouvais même pas m’alimenter moi-même. Il fallait que quelqu’un le fasse."

Vous vous êtes inquiété pour votre voix ?

"Oui ! C’est tout de même elle qui me nourrit et qui me fait conserver la réputation que j’ai. De ce côté-là, il me faut juste un peu de temps. Elle est un peu voilée pour le moment, mais je n’ai pas de craintes parce que le pneumologue qui s’est occupé de moi m’a dit qu’il n’y avait pas de nodule sur mes cordes vocales et qu’elles ne sont pas cassées. Elles sont simplement complètement distendues à cause du mois et demi d’intubation que j’ai subi. Pour les retendre, je vais devoir voir un très bon phoniatre et prendre un peu de temps."

Racontez-nous ce qui vous est arrivé…

(...)