Musique Des personnalités demandent l’annulation de l’événement attendu en Israël en mai prochain.

En mai dernier, la chanteuse israélienne Netta remportait haut la main la 63e édition du Concours Eurovision de la Chanson avec Toy. La grande favorite du concours voit toutefois ses chances d’interpréter la chanson gagnante en Israël s’éloigner. 

Et pour cause, près de 140 personnalités du monde culturel se sont exprimées pour dire leur opposition à l’organisation en Israël de la prochaine édition du concours. Elles évoquent des violations des droits de l’homme par l’État israélien à l’encontre des Palestiniens et demandent donc à l’European Broadcasting Union d’organiser le concours dans un autre pays.

De Roger Waters à Helmut Lotti

Parmi les stars à avoir signé la lettre publiée dans le quotidien britannique The Guardian et qui appellent donc au boycott de l’événement , on retrouve Roger Waters, cofondateur du groupe Pink Floyd, les réalisateurs Ken Loach, Aki Kaurismäki et Mike Leigh, ainsi que l’actrice Julie Christie et le musicien Brian Eno. 

De nombreux Belges, comme Helmut Lotti, figuraient également dans la liste des signataires. "Tant que les Palestiniens ne pourront pas jouir de la liberté, de la justice et de l’égalité des droits, il ne devrait pas y avoir d’affaire avec l’État qui leur refuse leurs droits fondamentaux", défendent-ils dans le manifeste avant de rappeler les événements tragiques qui ont succédé à la victoire d’Israël à l’Eurovision, le 14 mai dernier. "L’armée israélienne a tué 62 manifestants palestiniens non armés à Gaza." L’EBU dérogera-t-elle à la règle du pays gagnant ? Affaire à suivre…