Musique Square 1, le 4e album du chanteur britannique au chapeau vissé sur la tête, a failli ne jamais exister

Cela faisait des mois que nous n’avions plus eu de nouvelles de Charlie Winston. Depuis fin 2016, le chanteur britannique qui avait cartonné en 2012 avec "Dusty Men", en duo avec Saule, avait complètement disparu des écrans de radar. Tout juste avait-on appris via les réseaux sociaux, en avril 2015, qu’il prenait une pause indéterminée. La formule très diplomatique cachait en réalité un malaise très profond. Charlie Winston était littéralement au fond du trou. Rien n’allait plus, et pour cause !

"Fin 2016, nous explique-t-il, j’ai connu des moments très difficiles. J’ai sombré dans la dépression et c’était lié au fait d’être un artiste. À l’époque, je ne trouvais plus aucune joie ou motivation à jouer de la musique, je pensais n’avoir plus rien à dire. J’ai donc tout simplement décidé de tout arrêter. Renoncer m’a soulagé et rendu la vie plus facile. Ce faisant, je pouvais voir l’avenir autrement."

Cet avenir ressemblait à quoi si ce n’était pas la musique ?

(...)