Musique
Il faisait chaud, très chaud, mercredi 21 juin, date du premier des deux shows que Coldplay donne en Belgique, à Bruxelles, au stade roi Baudouin. 

Et ce n'est pas l'attentat à la gare centrale, la veille, qui aura refroidi les 50000 premiers fans du groupe britannique. Une sécurité renforcée avait été annoncée, elle n'était pas pesante. C'est donc vers 21 h que Chris Martin et ses trois comparses montent sur scène, introduits par un puissant « O mio babbino caro » de La Callas.

« La tête pleine de rêves » (A Head Full of Dreams »), ainsi s'intitule leur tournée - du nom de leur 7e album sorti en décembre 2015. Qu'attend-on d'un groupe qui dorénavant a décidé de se produire dans des stades ? Un show, avec un maximum d'effets spéciaux.Ce soir-là (comme toutes les autres dates de leur tournée qui a débuté en mars 2016 en Amérique du Sud), l'heure est au multicolore. L'arc-en-ciel est partout. Dans les spots, dans les feux d'artifice, dans les ballons, dans les confetti, dans la gerbe de fleurs recouvrant le piano où Chris Martin se pose de temps en temps histoire de partager ses romances. Dans des bracelets à LED, aussi, distribués à l'entrée, activés automatiquement et qui produisent leur plus bel effet, une fois la nuit tombée. Côté musique, On n'attend guère de subtilités.

C'est une grand-messe et, comme à la messe, on se lève et s'assied, suivant le style des morceaux. Histoire de jouer la proximité, deux avant-postes se trouvent au milieu des spectateurs. C'est d'un de ces îlots que Chris Martin offrira, en fin de concert, sa chanson préférée du moment... « Formidable » de notre Stromae national – qui était par ailleurs avec sa dulcinée dans le public ! Du beau monde car le concert était également rehaussé par une impressionnante délégation royale : la reine Paola, la princesse Astrid et ses grand enfants – dont Amedeo que l'on vit assurer le service boissons.

Régulièrement, Chris Martin s'essaye au français (au flamand, aussi, mais juste pour les remerciements). Notamment quand il raconte les débuts du groupe "il y a 20 ans cette année". Auparavant, les spectateurs en auront eu pour leur argent (le prix des places oscillaient entre 51 et 116€). Coldplay est une fameuse machine à tubes que les fans (de tous âges, homme comme femme) accueillent dès l'intro par des cris de contentements. « Hymn for the weekend », « Fix you », « Viva la vida » et autre « In my Place ». En intro d'« Everglow », Chris Martin remercie le public d'avoir franchi tous les obstacles (la chaleur, les risques liés aux attentats) et de s'être déplacé pour faire la fête. Car c'est bien de fête dont il fut question.