Musique La Belgique sera représentée dans la 1re demi-finale par cette Louvaniste de 27 ans dont le nom de scène est Sennek.

"Je n’avais pas de préférence, mais je pense que c’est une bonne place, déclare la chanteuse à la VRT et même si l’ordre des représentations n’a pas encore été déterminé. J’ai une chanson, un nom d’artiste et maintenant aussi une place en demi-finale."

Laura Groesenekens, qui représentera donc la Belgique au concours Eurovision 2018, a choisi un énigmatique nom de scène : Sennek. "Ce nom est un peu mystérieux mais il est aussi personnel car il vient de mon nom de famille." Dix-neuf autres pays participeront à la première demi-finale : la Biélorussie, la Bulgarie, la Lituanie, l’Albanie, la République tchèque, l’Azerbaïdjan, Israël, la Suisse, la Finlande, l’Autriche, l’Irlande, l’Arménie, Chypre, la Croatie, la Grèce, l’Islande, l’Estonie et la Macédoine.

Quant à la deuxième demi-finale, elle rassemblera 18 pays. Dans chacune d’elles, les dix premiers seront sélectionnés pour la finale, qui aura lieu à Lisbonne, au Portugal.

Rendez-vous donc le 8 mai prochain pour savoir si notre compatriote atteindra le bouquet final. Et qui sait, faire aussi bien (4e), voire mieux, que Loïc Nottet en 2015 ?