Musique Boudé par l’Union belge de football, le rappeur bruxellois a régné sur les plate-formes de streaming

Qu’on le veuille ou non, le rap est définitivement la nouvelle chanson populaire. Le sacre de Damso, artiste belge le plus streamé sur les plates-formes musicales en Belgique en 2017 (toutes langues nationales confondues), achève de l’attester.

Le bruxellois succède à Dimitri Vegas et Like Mike, les deux frangins et DJ grecs de Willebroek, qui avaient reçu l’Ultratop Streaming Award en 2016. Sauf que Wiliam Kalubi (le vrai nom de Damso), lui ne s’est pas rendu à la BEA (Belgian Entertainent Association) pour enlever son prix, qui aurait dû lui être décerné par Alexander De Croo (Open VLD), ministre du Numérique. Difficile de ne pas y voir un lien avec la récente polémique qui a frappé l’artiste et l’Union belge de football, qui a fini par ne pas confier au rappeur la production de l’hymne des Diables pour la Coupe du Monde 2018...

Sam Jaspers, directeur d’Ultratop : "Damso a atteint la tête du classement francophone albums avec Ipséité. Il a également placé quatre tubes dans le top 10, qui ont surtout récolté un très grand succès en streaming dont, notamment, Macaren a et Mwaka Moon, le tube n°1 avec Kalash."

Hier, Damso a lâché six nouveaux morceaux sur Spotify & Cie. Damso, certifié disque de platine en Belgique et trois fois platiné en France, a remercié ses détracteurs "pour la promo..."