Et c’est (re) parti pour Nâdiya !

Interview > Pierre-Yves Paque Publié le - Mis à jour le

Musique À 44 ans et après 10 ans d’absence, l’interprète de Et c’est parti fait son come-back avec la sortie de son single Unity.

"Ça ne me gêne pas de ne pas être connue mais ça me gênerait profondément de ne pas connaître les autres, confesse Nâdiya à propos de son retour sur le devant de la scène et après une décennie pendant laquelle l’interprète des tubes Parle-moi, Roc et Si loin de vous avait disparu des radars médiatiques. Et pouvoir continuer à faire de la musique, c’est aller vers les autres. Toutes ces années durant lesquelles j’ai eu la chance de faire de la scène à l’étranger, j’ai été à la rencontre des autres et c’est cela qui m’enrichit. Le message phare d’ Unity (qui annonce un album pour la rentrée, NdlR) est très simple mais pas simpliste. Je dis juste que l’humanité, c’est un tout. On fait partie d’une famille humaine et fraternelle. On est tous frères et sœurs de sang."

Pourquoi ce break alors que tout vous souriait (son dernier titre, Tired of being sorry, en duo avec Enrique Iglesias, s’était écoulé à plus de 500.000 exemplaires) ?

"Oui, tout était fait pour engranger… Mais je n’engrange pas moi. J’essaye d’être juste avec moi-même. Et c’est pour ça que je pense être entrée dans le foyer des gens. Après ce dernier single avec Enrique, j’aurais pu engranger. Pas mal d’artistes l’auraient fait, mais non. J’étais arrivée au summum d’un truc et j’avais besoin de prendre du recul, de me ressourcer en famille. Selon Enrique, je pouvais même faire carrière aux USA. On en a discuté mais je n’en avais pas besoin. Autant je suis quelqu’un de déterminé, autant je ne suis pas carriériste. Je ne fais pas ce métier pour être connue."

Comme tout allait trop vite (duo avec Kelly Rowland et Idir aussi), auriez-vous eu peur du succès ?

"Non, car je me suis toujours sentie à ma place. Et je ne vis pas avec la peur. Je ne dis pas que je n’ai aucune appréhension sur certains trucs mais, en tout cas, quand je suis dans un processus de création, je suis dans la confiance. Donc, à partir de là, pas d’aigreur. Je ne cherche pas à cacher quelque chose. J’ai 44 ans, j’ai un parcours comme plein d’artistes. Atypique, hybride et exogène. J’ai un univers à part qui ne se mélange pas vraiment avec ce qui se fait actuellement. On dit bien un air de musique donc si tu n’es pas dans l’air du temps, t’es à côté. Et, en même temps, il faut garder son identité. Et c’est pour ça que j’ai gardé l’énergie, je pense. Quand je faisais du sport de haut niveau (ex-championne de France du 800 mètres, NdlR) et j’en fais toujours, je ne me force pas. Il faut juste travailler. Nicola Sirkis avait aussi mis 10 ans pour revenir. Et il a rempli des stades de France derrière. Comme il dit : ‘Qui a vendu, vendra (sourires) !’"

Une pause qui fait étrangement penser au repli de notre Stromae…

"C’est une quête super saine, qui peut paraître incompréhensible pour le public, mais c’est une preuve de sincérité et de non tricherie. Après, il faut avoir la force de faire ça et encore plus de revenir. Je respecte énormément cet artiste car il a un univers propre à lui. Il accole des mots sur un son qui est le sien. Il a créé un genre à lui, reconnaissable. C’est noble de sa part d’être en retrait, c’est la preuve d’une intelligence hybride. Être à l’écoute de ce qu’on ressent."



Interview > Pierre-Yves Paque

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

L’entente est parfaite pour les couples bien installés tout comme pour ceux récemment formés.

Taureau

Vous n’avez plus trop de souci à vous faire sur le plan financier. Vous parvenez enfin à régler une dette.

Gémeaux

Au travail, vous avez les idées claires, un jugement solide. Votre courage est à la hauteur de vos projets.

Cancer

Soyez diplomate si vous avez un conflit à gérer. Ce n’est pas le moment d’aller vers la confrontation.

Lion

Méfiez-vous du soutien inconditionnel de certaines personnes. Elles ne sont pas toujours désintéressées.

Vierge

Votre vie familiale évolue dans un climat épanouissant et chaleureux. Vous retrouvez enfin la sérénité.

Balance

Au travail, vous avez intérêt à rester sur vos gardes pendant quelques jours afin de déjouer les pièges.

Scorpion

C’est le moment de vous consacrer à vos problèmes financiers. Affrontez les difficultés sans attendre.

Sagittaire

Vous avez l’impression de ne pas pouvoir faire face à vos responsabilités familiales, notamment vis-à-vis de vos enfants.

Capricorne

Célibataire, ne vous laissez pas entraîner dans des aventures qui vous procurent plus de désagréments que de satisfactions.

Verseau

Votre travail évolue dans le bon sens. N’hésitez pas à développer vos activités, à vous investir davantage.

Poissons

Beaucoup de choix et de décisions reposent sur vos épaules, car vous êtes très sollicité par votre entourage familial.

Facebook