Musique Dans trente villes de Wallonie et six communes de Bruxelles

BRUXELLES L'an dernier, ce fut le premier forfait de Pierre Rapsat. Il aurait dû être la vedette de la plus importante des manifestations organisées dans le cadre de la Fête de la Musique: celle de la Grand- Place. Sa santé ne le lui a pas permis. Il fut remplacé par Mano Solo. Personne ne s'inquiéta outre mesure. On ne savait pas encore...

Il n'empêche qu'en dépit de ce souvenir triste, ceux qui se trouvaient sur la Grand-Place, le 21 juin de l'an dernier, n'ont pas oublié cette ambiance qui sortait largement du cadre musical. Avec un véritable spectacle dans la foule, mené par des acrobates, des sorcières en robes amples et des échassiers hauts en couleur. Sur scène, c'est la performance d'une jeune Belge, Christel Pagnoul, qui lança une fête dont on garde aussi le souvenir d'un groupe allemand fou, le Mardi Gras BB. Tous ceux-là ne sont pas des noms connus. Mais ils ont prouvé qu'il ne faut pas confondre gloire et efficacité.

Il n'y aura pas non plus de leaders de hit-parades, ce vendredi soir sur la Grand-Place de Bruxelles, pour l'ouverture d'un week-end dédié à la musique. Le programme de la fête de la Grand-Place de Bruxelles: Zaïs (des percussionnistes de chez nous), Alexandre Cavalière (jazz belge), l'Orchestre national de Belgique, An Pierlé (chanson belge), Dominique A (chanson minimaliste, France) et Brigitte Fontaine, qu'on aime ou qu'on déteste mais qui est un personnage-spectacle et qui sera la tête d'affiche.

Mais la 18e édition de la fête du solstice d'été ne se limite pas, loin s'en faut, à cette soirée. Entre le vendredi 21 et le lundi 24, il y aura plus de 500 concerts gratuits répartis dans trente villes wallonnes et dix communes bruxelloises.

Rien que sur la Grand-Place, il y aura des spectacles chaque soir. Une soirée électronique, samedi. Une soirée musiques du monde dimanche et, lundi, en fermeture du programme, une fête du Québec avec un groupe de 24 artistes.

A Mons

Chaque année, la Fête de la Musique met en évidence une ville. Ce sera au tour de Mons. Vendredi soir, la Grand-Place y propose un joyeux métissage de fanfares. Samedi, il y aura seize concerts répartis un peu partout dans la ville.

Le seul programme de la Fête de la Musique 2002 remplit un catalogue de 138 pages. Quelques programmes parmi d'autres:

Vendredi: festival rock à Flémalle (pour les trois jours); foire aux fanfares à Thuin.

Samedi: à 20 h 30 au Palace (Théâtre National), à Bruxelles, concert pour six pianos; Philippe Lafontaine et Salvatore Adamo à Flobecq; Jean-Louis Daulne à Hannut; Daniel Hélin sur le kiosque de la place de la Vieille Halle aux Blés; Enfantilum (concours de chanson française pour jeunes de 6 à 17 ans) à Oupeye; Mousta Largo, au Ceria d'Anderlecht.

Dimanche: dès 15 h, fête de la musique des enfants à la Maison des Musiques (39, rue Lebeau, à Bruxelles); Perry Rose et Les P'tits Chapias, à Eghezée.

www.conseildelamusique.be.

© La Dernière Heure 2002