Frédéric François : un nouvel album pour la Saint-Valentin

Interview > A.P. Publié le - Mis à jour le

Exclusif
Musique Frédéric François prépare un disque rempli de chansons qui ont bercé sa jeunesse.

L’interprète de Je t’aime à l’italienne ne cesse de séduire ces dames… même pour la Saint Valentin. En effet, après un passage majestueux à Forest National, le 29 avril dernier, Frédéric François sortira l’album Les refrains de ma jeunesse en début d’année prochaine, non loin du jour de fête des amoureux. Le chanteur y reprendra des titres italiens, napolitains, siciliens, anglais et français qui ont marqué sa jeunesse. Des chansons d’Elvis Presley à celles de Rocco Granata en passant par celles de Frank Sinatra. " Habituellement, je sors un album tous les deux ans. Celui-ci est particulier. J’ai décidé de me faire plaisir entre deux sorties et de faire plaisir au public. Je voulais chanter des morceaux qui ont marqué ma vie étant plus jeune. On y retrouve, par exemple, un titre sur lequel je dansais avec ma future femme lorsque j’avais 18 ans , celui que chantait mon père à la maison ou encore celui qui m’accompagnait lorsque j’étais en groupe ", nous explique, en exclusivité, Frédéric François qui a dû faire une sélection parmi plusieurs dizaines de chansons. " J’ai dû faire un choix. Dans cet album, il y en aura 14 ou 15 mais si je devais mettre toutes les chansons avec lesquelles j’ai une histoire, il y aurait au moins quatre albums ! J’ai sélectionné des chansons qui me correspondaient musicalement et vocalement. " (rires)

Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres

Ce jeudi midi, Frédéric François était de passage à l’ambassade de France à Bruxelles. Le chanteur y a reçu, ému, les insignes de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres par Madame Claude-France Arnould, ambassadeur de France en Belgique qui a mis à l’honneur "un artiste transfrontalier unissant les Français et les Belges par des chansons d’amour et des concerts affichants complets depuis près de 44 ans".

"C’est un grand honneur, une récompense, une consécration", déclare le chanteur de 67 ans. "J e pense qu’on me remet cette médaille parce que je fais chanter la France depuis longtemps. Ces chansons existent toujours et traversent les générations. ‘Laisse-moi vivre ma vie’ a 40 ans et pourtant, on a l’impression qu’elle a été écrite hier."

Autour de lui pour recevoir cette récompense : sa femme, Monique Vercauteren, véritable soutien pour le chanteur, ses enfants mais également ses amis, Salvatore Adamo, André Torrent ou encore le Grand Jojo. "Je le félicite parce qu’il le mérite. C’est un chanteur populaire qui a traversé cinq générations comme moi. J’ai connu Fredo tout jeune lorsqu’on était ensemble chez Vogue. J’ai donc vécu avec lui le début de sa carrière. On s’aimait beaucoup et on s’aime toujours", nous explique ce dernier.

André Torrent se devait, lui aussi, d’être présent à un tel événement. "La question ne s’est même pas posée", nous confie l’animateur de 72 ans. "C’était important pour moi d’être présent. Quand Frédéric m’a appris la nouvelle, j’ai immédiatement pris un billet de Thalys et une chambre d’hôtel. Il a toujours été là pour moi comme moi, je serai toujours là pour lui. Lorsque j’ai eu des problèmes de santé, la première personne qui m’a appelé c’est Frédéric. C’est ça l’amitié !"

"Je tenais à être là même si aujourd’hui est un jour particulier. Mon épouse est à Londres car nous sommes sur le point de devenir grands-parents pour la deuxième fois", nous explique, quant à lui, Salvatore Adamo qui a, tout de même, trouvé du temps pour son fidèle ami. "Frédéric est dans mon cœur car on a eu plus ou moins le même parcours. Nos pères nous ont précédés en Belgique. Ils ont trimé pour nous donner à nous l’occasion de vivre en chantant, un privilège extraordinaire. Je suis vraiment très heureux pour lui."

Interview > A.P.