Musique Le légendaire groupe britannique serait sur le point de se reformer après dix ans de silence.

Les rumeurs autour d’une reformation de Genesis à l’occasion du cinquantième anniversaire du groupe vont bon train. Après Phil Collins, c’est Mike Rutherford qui vient de raviver les espoirs des fans.

Dans un entretien accordé au Daily Mirror, le guitariste évoque l’amitié qui le lie au batteur et au claviériste Tony Banks. "Voici quatre ans, j’ai écrit un livre sur ma relation avec mon père, The Living Years , et Phil a fait de même l’an dernier. Tout comme lui, j’en ai retiré la sensation d’avoir vécu des moments incroyables avec le groupe. Nous avons eu beaucoup de chance. Plus important encore, nous avons tissé une grande amitié."

Depuis 2015, Phil Collins avait déjà ouvert la porte aux premières spéculations. D’abord en sortant de la retraite dans laquelle il était plongé depuis 2010. Épuisé, victime de problèmes de santé à répétition - dont la perte de toute sensibilité au niveau des doigts - et en proie à la dépression, le chanteur et batteur avait annoncé voici sept ans qu’il arrêtait les concerts. Le 6 mars 2011, il disait même mettre un terme définitif à sa carrière pour se consacrer pleinement à ses enfants, disait-il.

Après avoir subi une lourde opération au dos en 2015, il avait cependant laissé entendre à qui voulait bien l’écouter qu’il se verrait bien reprendre la musique, ce qu’il a fait quelques mois plus tard, à Miami puis à Lausanne, en Suisse. Au mois d’août 2016, il apparaît à l’occasion de la soirée d’inauguration de l’US Open de tennis lors de laquelle il interprète ses deux plus grands succès : In The Air Tonight et Easy Lover. C’est alors qu’il laisse à nouveau entendre, lors de sa participation au Tonight Show de Jimy Fallon, qu’un retour de Genesis n’est pas impossible.

Si les propos de Phil Collins, qui sera en concert à Londres, Cologne et Paris en juin prochain avec son Not Dead Yet Tour, et de Mike Rutherford semblent accréditer une reformation de Genesis, il semble certain que celle-ci se fera à nouveau sans le génial Peter Gabriel, membre fondateur du groupe qu’il a quitté en 1975. Celui-ci semble vouloir se consacrer entièrement à ses projets personnels.

Un demi-siècle après sa formation, Genesis se classe toujours parmi les trente artistes ayant vendu le plus de disques au monde. Leur dernier album studio, Calling All Stations, est sorti voici vingt ans, tandis que la dernière tournée remonte à 2007.