Musique

Jean-Baptiste Guegan, la voix de Johnny Hallyday qui sera en showcase exclusif à la DH mardi, s’est recueilli sur la tombe du Taulier

“Venir en pèlerinage ici, c’est beaucoup d’émotions, confie l’artiste breton -qui vient de publier une vidéo depuis Saint Barth (à voir sur dh.be)- et qui sera en concert chez nous au mois de juin. Le jour des obsèques, on était à Tournai avec mon directeur artistique Christophe. Et on ne pouvait pas physiquement aller à Paris. On avait littéralement les jambes coupées. On s’était promis ce jour-là que, dès qu’on le pourra, on ira à Saint-Barthélemy se recueillir sur la tombe de Johnny.”

Un véritable périple pour celui qui ne prenait que la deuxième fois l’avion dans sa vie. “Des gens l’ont même reconnu et il a chanté dans le cockpit !, sourit son directeur artistique qui est venu déposer une guitare en fleurs et en cœur au pied de la dernière demeure du Taulier. Mais on appréhendait ce moment. On a eu du mal, on s’y est d’ailleurs pris en plusieurs fois. Car la première fois, on s’est effondré. Tous les souvenirs ressurgissent. Ce qui nous touche, ce sont tous les messages que l’on reçoit. On pense à tous ceux qui ne peuvent pas venir. On a donc le sentiment d’être un peu leur porte-parole. Cette guitare a été mise au nom de tous les fans. Notre objectif, à travers le spectacle de La voix de Johnny, est vraiment de rendre le plus bel hommage possible à la carrière de ce grand artiste.”

S’ils n’ont pas encore croisé Laeticia, ils ont par contre rencontré des amis à elle ou des fans qui ont passé des soirées avec la veuve de Johnny sur la tombe. “ Ils disaient qu’elle était adorable. Ils sont restés une heure avec elle et on prit des photos ensemble, même avec leurs filles Jade et Joy. Elle allait beaucoup mieux selon eux et elle disait régulièrement que Johnny, on ne l’apprivoise pas. Laiticia est apparemment très contente de voir des fans sur la tombe. Car il y a un profond respect. On se sent bien ici. Un esprit de calme, à côté de la mer et dans un tout petit cimetière. On se dit alors que là, Johnny est bien.”

Frustré de ne pas avoir pu se rendre à l’enterrement parisien, Jean-Baptiste Guegan a “enfin pu faire mon deuil. Je n’avais pas pu car c’était trop dur au début. Et puis j’enchaînais les dates et les répétitions pour pouvoir lui rendre le plus bel hommage qui soit. Aujourd’hui, je suis donc gonflé à bloc pour la suite des événements.” A commencer par le concert acoustique de ce vendredi soir au Ti St Barth, lieu voisin d’où habitait Johnny et où le rocker y avait chanté à plusieurs reprises. 

Avant son showcase privé de ce mardi à la DH. Et qui s’annonce déjà chargé en émotions.