Musique

De Primal Scream aux Dandy Warhols

DOUR La 18e édition du festival de Dour commence aujourd'hui avec ses habituels coups de coeur, ses confirmations, ses têtes d'affiche et ses malheureux choix à faire car il faudrait être doué d'un sacré don d'ubiquité pour se partager entre six scènes (The Last Arena, The Red Frequency, Dance Hall, Eastpak Tent, La Petite Maison Dans la Prairie, Club-Circuit Marquee).

La journée d'aujourd'hui promet, en tout cas, d'être l'une des plus intéressantes avec des concerts qui dureront, pour les plus endurcis, jusqu'à 5h du mat .

Avant cela, nul doute que les Bruxellois de Montevideo auront démontré toute leur maestria à mettre le feu sur scène et pas seulement par une attitude nonchalante voire provocante. D'autres révélations belges comme, pêle-mêle, Hallo Kosmo, Mièle, Major Deluxe, Malibu Stacy ou Eté 67 seront aussi à voir.

Ils ouvriront la voie à des groupes internationaux qui auront pas mal fait parler d'eux ces derniers temps. Si Primal Scream sera l'incontestable tête d'affiche et viendra défendre un dernier album plus roots , les Ecossais devraient alterner avec leurs compositions plus formatées pour un festival. Avant eux, Art Brut, The Infadels et Maximo Park auront certainement assuré l'ambiance sur la scène principale. Un petit détour par La Petite Maison Dans La Prairie s'impose aussi pour assister à la prestation de Poni Hoax, ces cinq Parisiens illuminés et débauchés qui réussissent à faire de leurs albums un épatant brassage de styles.

Le lendemain, les prestations de Mercury Rev et de Fischerspooner seront immanquables même si l'on regrettera qu'elles sont programmées si tardivement (de 1 h 15 à 2 h 25 pour les seconds cités). Das Pop, Within Temptation et Zita Swoon rempliront une journée que l'on qualifiera malgré tout de plus faible.

Le samedi, le haut de l'affiche sera tenu par des Belges avec An Pierlé & The White Velvet qui se seront multipliés cet été pour présenter un premier album en commun et Venus. Avec Archive et ses ambiances électro-mélancoliques, cette journée n'est pas placée sous le signe de la gaieté, mais de la qualité.

Dimanche, pour clôturer le festival, The Dandy Warhols seront attendus avec impatience, eux qui auront peut-être encore gagné en notoriété avec le documentaire Dig ! The Datsuns, Adam Green, les Wampas ou Two Gallants auront été davantage que des amuse-bouches. Sans oublier la scène hip-hop, à laquel participera Booba dont on vous parle ci-dessous.



© La Dernière Heure 2006