Musique Vous entriez chez lui et vous le rencontriez. C’est vrai qu’il était un homme timide. C’est vrai que, parfois, il avait du mal à exprimer ce qu’il ressentait. Il était pudique aussi. Mais poli.

Si vous lui parliez de ses enfants ou de ses amours, vous aviez toujours une réponse. Ça, c’était le côté poli. Souvent, elle était limitée au strict essentiel. Le côté pudique.