Musique Trente ans après son deuxième succès à l’Eurovision, Johnny Logan en pince toujours autant pour la Belgique.

Est-il possible de consacrer une émission de télévision à l’Eurovision sans évoquer Johnny Logan ? Assurément pas ! L’Irlandais né en Australie a remporté le concours à trois reprises. Deux fois en tant qu’interprète : en 1980 à La Haye avec What’s Another Year (vendu à plus de 3 millions d’exemplaires) et en 1987 à Bruxelles avec Hold Me Now (un million d’exemplaires écoulés). Il remporte aussi le concours en 1992 en tant qu’auteur de la chanson Why Me ? interprétée par Linda Martin.

Johnny Logan sera l’invité de l’émission Les talents chantent l’Eurovision, mardi sur la Une, lors de laquelle d’anciens candidats de The Voice Belgique interpréteront les tubes qui ont marqué le concours. Il se confie en exclusivité à La DH.

Vous serez à Bruxelles mardi. Ça vous fait plaisir de venir en Belgique ?

"J’ai toujours aimé votre pays. Je viens chez vous depuis 1980 et encore plus souvent depuis 1987. J’y ai plein d’amis. En dehors du fait que vous avez les meilleurs restaurants d’Europe, les Belges savent profiter de la vie et ils m’ont appris à en faire autant. C’est également un public extraordinaire et très fidèle. J’ai des fans belges de 1980 et 1987 qui m’accompagnent encore aujourd’hui."

L’Eurovision à Bruxelles, ça reste de bons souvenirs ?

"S’il y a un moment de ma vie où je devais remporter l’Eurovision, ce n’était pas en 1980 mais en 1987 ! Ce succès a relancé ma carrière qui s’était essoufflée. C’est arrivé à Bruxelles et je ne suis pas prêt de l’oublier. Et c’est en Belgique que j’ai remporté le concours pour la deuxième fois, ce que personne d’autre n’a fait."

Vous souvenez-vous aussi de votre première participation au concours ?

"Oui, c’était en 1980 à La Haye. J’avais 24 ans et je n’avais jamais mis les pieds aux Pays-Bas. Dans ma mémoire, l’endroit où était organisé le spectacle était immense. Des années plus tard, j’y suis retourné et ça avait l’air minuscule… J’ai cherché où étaient les loges, le chemin pour accéder à la scène, etc. Mais tout m’est apparu si différent. Je n’oublie pas non plus ma victoire en 1992 en tant qu’auteur avec la chanson Why Me ? Ce sont trois moments différents mais tous sont inoubliables."

Pouvez-vous nous raconter l’histoire de What’s Another Year ?

"La chanson a été écrite par Shay Healy à propos de son père qui cherchait une raison de continuer à vivre alors qu’il venait de perdre son épouse après 50 ans de vie commune. Il a eu l’idée du titre dans un bus en entendant des enfants dire qu’ils avaient raté leur arrêt et l’un d’eux répondre : "Oh, what’s another year" ("Quelle année !" ). Au départ, c’était une chanson dans le style country, western mais Bill Whelan l’a arrangée pour l’orchestre du concours. C’est aussi lui qui a fait les arrangements de Hold Me Now . Par la suite, il a aussi écrit Riverdance qu’on a entendu à l’Eurovision en 1994, à Dublin."

On vous surnomme Mister Eurovision. Ça vous énerve ?

"Comment cela pourrait-il m’énerver ? L’an dernier, j’ai fêté mes 40 ans de chanson et j’ai vendu des tonnes de disques. Regardez le nombre de personnes qui tentent chaque année de remporter l’Eurovision ! Et personne d’autre que moi l’a fait plus d’une fois ! Et les chansons avec lesquelles j’ai gagné sont devenues des classiques. Tous les amateurs de l’Eurovision connaissent What’s Another Year et Hold Me Now ."

© Belga

"Je suis plus fier de ce disque que de n’importe quel autre"

Johnny Logan est un homme heureux. "Je suis plus fier de ce disque que de n’importe quel autre", dit-il à propos de on nouvel album à paraître le 5 mai. Il s’intitule It Is What It Is et tous les instruments ont été enregistrés live. "C’est l’album que j’aurais dû faire après Hold Me Now parce que les chansons que j’ai écrites s’en rapprochent le plus, nous a-t-il confié à quelques jours de sa venue en Belgique, 30 ans après son deuxième succès à l’Eurovision. J’ai écrit douze titres originaux dont un qui s’appelle Forever In a Day . Le premier single extrait du disque est classé 62e dans le hit-parade de la première radio allemande alors qu’elle vient à peine de sortir. C’est super !" De son propre aveu, il y a longtemps qu’il n’a plus écrit l’intégralité des titres d’un de ses disques. Depuis des années, il en signait trois ou quatre, pas plus.

Toutes sorties confondues, ce sera le 17e album publié par le multiple vainqueur de l’Eurovision, le premier depuis Irish Connection 2 qui date de 2013. "C’est un disque très varié parce que j’y aborde tous les genres que j’ai chanté durant ma carrière ou sur lesquels j’ai travaillé depuis ces 30 dernières années", précise Johnny Logan.