Musique Josh Homme, fondateur historique et frontman charismatique des Queens of The Stone Age a manifestement perdu tout contrôle samedi soir. Lors d'un concert donné à Los Angeles, il a violemment - et selon les images - tout à fait volontairement donné un violent coup de pied dans la figure d'une photographe située dans le frontstage.


Chelsea Lauren, employée par l'agence de photos d'illustration Shutterstock, a ensuite affirmé avoir passé la nuit aux urgences et souffrir de douleurs au cou, de nausées et d'une contusion au niveau des sourcils. "Une agression, quelle que soit sa forme, est inacceptable, peu importe le raisonnement", a-t-elle écrit sur son compte Instagram où elle a posté une vidéo éloquente de l'incident. "J'étais là où je devais être, je n'enfreignais aucune règle. J'essayais tout simplement de faire mon travail".

Manifestement sous l'emprise de l'alcool et de la drogue au moment des faits, Homme se serait également légèrement entaillé le visage au niveau du front avant de lâcher par la suite un discret "Fuck Muse" à l'attention du groupe britannique chargé de clôturer le festival sur la même scène, quelques heures plus tard.

Excuses publiques

Sans doute rattrapé par son geste, suite au tollé provoqué par ces images sur les réseaux sociaux, Josh Homme a présenté ses excuses et qualifié cet incident d'accident. Il affirme qu'il avait alors "perdu pied lors de sa performance" et qu'il avait également donné des coups de pieds à l'équipement. "Je ne causerais jamais intentionnellement de tort à quiconque travaillant ou assistant à l'un de mes concerts et j'espère que Chelsea va accepter mes regrets les plus sincères", a écrit le rockeur sur Twitter.


Peu crédible, son explication a suscité un flot de critiques sur les réseaux sociaux, certaines personnes souhaitant qu'il soit poursuivi pour ces faits.