Musique Julie Taton, qui l’avait rencontré en 2011, a été émue par sa disparition.

"Il était assez malade quand je l’ai rencontré pour Un moment de vérité (rediffusé deux fois hier sur RTL-TVI, NdlR), nous confie l’ex Miss Belgique qui a tout de suite été séduite par le personnage. Il y avait plein de rumeurs et il s’était assez bien disputé avec la presse. Mais il a quand même accepté de recevoir RTL à Los Angeles. Le fait qu’on arrive en petit comité, avec Frédéric Herbays, l’a rassuré."

Julie Taton a été frappée par son charisme. "J’ai passé un moment où j’hallucinais", raconte celle dont l’album préféré est Sang pour sang car il a été fait avec son fils. "Je n’ai jamais été une grande grande fan mais, comme tout le monde, je connais. Et je le chante en soirée karaoké ! J’ai assisté à des mariages où Johnny était l’ouverture du bal. Il est transgénérationnel."

Sa mère, en revanche, est une grande fan. "J’ai donc été élevé avec lui. Johnny faisait partie de la maison. Le fait d’avoir pu le rencontrer, quelle chance ! Il était très amaigri et pas en super forme… j’ai donc plus vu un grand-père, vu que moi je n’avais pas ce regard de fan, mais j’ai été touchée par son côté fragile et non par la rock star. Et surtout frappée par son côté gentil - il prêtait sa maison à ses potes pour faire la fête - et aussi proche des gens qu’il l’était avec Laeticia. Il ne triche pas ! Il s’intéressait à toute l’équipe. Il considérait tout le monde. C’est un vrai gentil et humain. J’ai eu un grand coup de cœur pour ce monsieur. Après tout ce qu’il a vécu, il est resté simple. C’est fou et assez déstabilisant. Quelle belle personne !"

Et ce n’est pas son acolyte de l’émission, Frédéric Herbays, aujourd’hui à Nostalgie, qui dira le contraire. "La première fois que tu rencontres ce gars, tu es très impressionné, confesse l’animateur-programmateur. Tu revois toute ta vie, la pochette de l’album que tu as reçu quand tu étais gamin. Johnny donne l’impression d’avoir toujours existé !" Et de conclure entre deux anecdotes ("quand tu le vois tout seul manger des pâtes dans les coulisses de Forest National et après sur scène, ce n’est plus le même homme : le vieux monsieur d’un côté et la bête de scène de l’autre") que le 6 décembre 2017 restera un événement marquant. "Une date à jamais gravée dans les mémoires. Tout le monde se souviendra de ce qu’on faisait au moment du décès de Johnny Hallyday, de la manière dont on a appris la nouvelle comme avec Michael Jackson ou Claude François pour d’autres générations."