Musique

Une humeur de Jean-Marc Ghéraille.

Michel Sardou ne veut pas mentir sur la marchandise. Pourtant, pour attirer des fans d'hier mais aussi un peu d'aujourd'hui pour ses ultimes concerts, il aurait tout intérêt à en faire des tonnes et surtout à cacher ses faiblesses. Mais non, au contraire, il dit tout franco de port. Comme il a toujours fait. Pendant que certains artistes trichent via des ordinateurs et autres subterfuges technologiques pour camoufler la voix qu'ils ont en partie ou totalement perdue (qui a dit Renaud?), celui qui a toujours été catalogué comme un chanteur de droite ne s'en cache pas.

(...)