Musique Le chanteur des Cousins vient de mourir. Il avait 72 ans

GRIMBERGEN Guido Van den Meerschaut est mort jeudi dernier, chez lui, à Grimbergen, des suites d'une longue maladie. Il avait 72 ans. Un faire-part comme tant d'autres. Sauf que Guido fut, jadis, le chanteur d'un groupe, Les Cousins, qui eut, en 1960, un succès mondial, Kili Watch. Même Johnny Hallyday, qui avait alors 17 ans, avait repris la chanson.

Ils n'avaient de Cousins que le nom car les deux guitaristes, Guido et André, étaient deux frères. Au début de cette année 1960, ils écumaient les soirées bruxelloises au sein d'un groupe de huit musiciens, La jeune équipe, qui fut engagé, pour le 14 juillet, dans un bistrot de la Grand-Place de Bruxelles que le patron, amoureux de cinéma et de la nouvelle vague, avait choisi de baptiser comme un film de Chabrol, Les Cousins. L'endroit était trop petit pour huit musiciens. Ils arrivèrent à quatre, avec Gus Derzée à la basse et Adrien Henry à la batterie. Entre autres chansons, ils interprétèrent leur Kili Watch que personne ne connaissait. Le groupe fut réengagé la semaine suivante pour le 21 juillet. Un producteur belge, du nom de Kluger, était là, ce 21 juillet. Et il proposa au groupe d'enregistrer son Kili Watch sur disque. Du coup, le groupe prit le nom de l'établissement. Voilà pourquoi les deux frères décidèrent de s'appeler les Cousins.

Succès mondial

D'emblée, il y eut des frictions dans le groupe lorsqu'on se rendit compte que le bassiste avait déposé la chanson à son seul nom alors que les autres revendiquaient une composition commune. Avant même l'enregistrement du disque, Gus quitta les autres et fonda un autre groupe, les Kili Jacks.

Jean Huysman le remplaça à la basse et ce fut le Kili Watch des Cousins qui sortit, formidablement promotionné, à la RTB-radio, par Jean-Claude Ménessier. Fait rarissime, la chanson eut le même succès en Flandre. Jean Kluger, le fils du producteur, décida de la défendre en France. Avec le même succès. Plus tard, ce Jean Kluger composera les chansons antillaises de... La Compagnie Créole.

Pour Les Cousins, en tout cas, le chemin vers la gloire internationale était ouvert. En Europe, ils ont tourné partout, y compris en Angleterre. Ils ont aussi fait d'inoubliables tournées en Afrique, jusqu'à Madagascar et la Réunion. Mais c'est surtout l'Amérique latine qui fit de Kili Watch quasiment un hymne national.

Le groupe enregistra 120 chansons. Bouddha, un instrumental, eut un certain succès, mais sans comparaison avec Kili Watch. L'apparition des Beatles modifia le paysage musical de l'époque. Pour les Cousins, l'année 1963 annonçait le déclin. En 1967, ils étaient tous mariés, certains avaient des enfants, et ils décidèrent de renoncer à la vie de tournée. Les deux frères, André et Guido, assurèrent leur reconversion dans le commerce du meuble.

En 1987, à l'initiative d'un journal flamand qui organisait une soirée rétro, le groupe se reforma. Pour deux ans seulement.

La messe de funérailles en l'honneur de Guido sera dite ce vendredi à 10 h, en l'église du Christ-Roi, à Laeken.

© La Dernière Heure 2003