Musique

Johnny et Mylène Farmer sont les chanteur et chanteuse qui ont gagné le plus en 2006

PARIS 8,75 millions d'euros. Sûr que le chiffre sera contesté par l'intéressé, qu'il faudra le relativiser, qu'il faut en déduire les impôts, etc. N'empêche : 8,75 millions d'euros, c'est le montant des émoluments perçus par Johnny Hallyday pour l'année 2006. Ce qui place une nouvelle fois le papy du rock, 63 ans, sur la première marche du podium des chanteurs français. Loin devant son premier challenger puisque Mylène Farmer - qui est, du même coup, la chanteuse la mieux payée en 2006 - n'a empoché que 3,28 millions d'euros. Diam's et ses 2,66 millions d'euros complète le trio gagnant... selon les chiffres parus, comme chaque année, dans Le Figaro .

C'est essentiellement sa tournée triomphale qui a fait gonfler le portefeuille du tout nouveau résident helvète. Avec 900.000 tickets vendus (et au prix où sont les places), Johnny s'est facilement détaché du peloton de ses concurrents. Qu'on y ajoute un million d'exemplaires vendus de Ma vérité (chez Universal) et les 300.000 exemplaires du DVD Flashback Tour et le compte est presque bon. Il n'y manque que les 477.000 euros engrangés grâce au succès du film Jean-Philippe.

Si Mylène Farmer, elle, ne peut pas se targuer d'avoir montré sa tignasse flamboyante sur grand écran, elle a, néanmoins, pu compter sur ses talents de gestionnaire. La rouquine contrôle en effet une véritable entreprise organisée autour de son image. CD et DVD, bien sûr. Mais aussi produits dérivés : tee-shirts, livres, etc. Ses 13 concerts à Bercy, qui ont attiré 200.000 personnes, ont également largement contribué à sa fortune.

Quant à Diam's, c'est essentiellement la vente de ses albums (Dans ma bulle s'est envolé 740.000 fois !) et de ses singles qui lui a permis de faire son entrée dans ce club très fermé.

Et les autres ? La nouvelle génération est plutôt bien représentée dans le reste du classement puisque c'est l'ami Bénabar qui arrive quatrième dans ce classement. 2,18 millions d'euros : ce n'est pas mal pour un garçon qui chante que "le bonheur, ça se trouve pas en lingots, mais en petite monnaie "... Une quête du succès qui l'a emmené dans une tournée marathon (et payante) avec le succès d'un disque vendu à 730.000 exemplaires.

Derrière lui, Renaud peut remercier Les bobos puisque grâce à eux, notamment, il a connu une année 2006 de toute boboté : 404.000 albums Rouge sang vendus, de bons chiffres pour ses DVD et ses anciens titres et le tour est joué : au total, ce sont 2,02 millions d'euros dans son escarcelle. Cerise sur le gâteau, Manhattan Kaboul , repris par Joan Baez, a acquis le statut de standard international.

Viennent ensuite Anaïs Croze, 30 ans, une Victoire de la musique en 2006 et 1,5 million d'euros dans la poche. Grâce à sa tournée (200 dates !), son album Cheap Show et 11.000 DVD vendus. Olivia Ruiz (1,4 million), Yannick Noah (1,16 million), M (1,13 million) et Marc Lavoine (1,08 million) complètent le tableau annuel des dix chanteurs français les mieux payés.

"Artistiquement, ce que l'on vit en ce moment est très riche dans tous les genres et les styles ", s'est réjoui Pascal Nègre, le patron d'Universal Music. Qui a, de fait, toutes les raisons d'être heureux...



© La Dernière Heure 2007