Musique

Ed Sheeran est en pleine tournée mondiale et l'un de ses prochains stops, c'est la Nouvelle-Zélande. Pour l'occasion, les habitants de la ville de Dunedin ont mis les petits plats dans les grands.

L'interprète de "Shape of You" va faire danser les foules pendant trois soirées fin mars et début avril dans la Forsyth Barr Stadium de Dunedin. Afin d'accueillir le chanteur britannique comme il se doit, les autorités néo-zélandaises ont mis en place un décorum impressionnant.

Une fresque géante de 8.350 dollars néo-zélandais, soit près de 5.000 euros, a été peinte dans le centre-ville.


Des permis spéciaux ont été accordés pour permettre aux bars et restaurants de servir de l'alcool aux 100.000 fans le vendredi et le dimanche de Pâques, rebaptisé pour l'occasion Easter Ed.

Un café local a confectionné des petits pains d'épices à l'effigie du chanteur et certains restaurants proposent même des menus et plats spéciaux.


Un supermarché de la ville a installé un rayon spécial Ed Sheeran, avec de nombreux produits oranges à son effigie.


Le personnel de l'aéroport a même coloré les lettres "e" et "d" du nom de la ville en bleu pour l'accueil du chanteur à sa sortie de l'avion.


Et plus fou encore, la ville a décidé d'affréter un train spécial appelé le "Easter Ed Express" pour ramener les fans chez eux après les concerts et éviter des problèmes de circulation.

Dunedin est la deuxième ville la plus peuplée de l'île du sud, avec 128.800 habitants. La population devrait atteindre les 220.000 personnes pour l'événement, la moitié d'entre eux étant certains d'assister à l'un des trois concerts.

"Je vis dans un endroit appelé Ipswich en Angleterre et personne n'y vient jamais. Nous avons eu Elton John et les Red Hot Chili Peppers et c'est à peu près tout", a déclaré Ed Sheeran à Radio New Zealand quand il est arrivé dans le pays. "J'aime vraiment aller là où l'on ne fait généralement pas de concert, parce que je sais que quand j'étais gosse, c'était très excitant qu'Elton vienne en ville ou quelque chose comme ça."