Musique Dans une interview accordée au Petit Journal, Jean-Jacques Goldman s'est dit surpris par la polémique autour de la chanson des Enfoirés.

Face à Eric et Quentin du Petit Journal, Jean-Jacques Goldman a joué le jeu jusqu'au bout dans ce qui était sa première interview télévisée depuis 15 ans. Tourné sous la forme d'un mini sketch, l'échange permet de prendre du recul sur la polémique. 

Si le ton de l'entretien est clairement sous le signe de l'humour, l'auteur-compositeur français s'est toutefois défendu et a réussi à faire passer l'essentiel de son message: "Je suis surpris que notre dernière chanson crée autant la polémique. Si c'est une chanson réactionnaire ? C'est tout le contraire ! Ce sont les jeunes qui demandent des comptes aux adultes ! La chanson ne dit pas que la vie était mieux avant. Depuis la sortie de "Toute la vie" il y a 2 mois, nous avons chanté devant pas moins de 80.000 personnes et jamais on nous a fait part du moindre malaise." Et de conclure: "Cette polémique nous touche mais on va aller jusqu'au bout."

Voilà en tout cas une belle manière de tordre le coup à toute polémique, sans élever la voix et sans s'encombrer de débats qui tirent en longueur. Jean-Jacques a dit, et il est reparti.