Musique La semaine prochaine, Lara Fabian s’envole pour le Québec. Et sort son 13e album, Camouflage, dans la foulée.

" The Voice France et Belgique , tout le monde m’avait déjà approché, confie la chanteuse. Simplement, cela tombait à chaque fois sur une tournée. Mais il y avait une réelle envie de le faire depuis toujours. Je suis donc ravie d’avoir été choisie pour être juge dans The Voice Canada ."

Après avoir habité six mois en Andalousie pour enregistrer son album en anglais (Camouflage) qui sort ce vendredi, Lara Fabian s’en va donc vers des contrées enneigées. " The Voice demande une grande responsabilité, souligne la future coach qui sera notamment au côté de Garou. Je suis plutôt quelqu’un d’empathique et de bienveillant, donc je me mets à la place de l’autre. Après, il va falloir être juste. Il y a une fine ligne entre ce que l’on peut dire et ce qu’il faut dire. Donc, ça va être une grande responsabilité. Car retourner au Québec, pour moi en tant que belgo-canadienne, c’est juste un beau cadeau. Je suis très heureuse."

Sur la voix de la transmission

"On va s’amuser comme des fous, se réjouit celle qui aura bientôt 50 ans et qui n’a plus peur de s’exposer à la télé. Quand tu as 25 ans de bouteille, tu ne peux l’aborder que comme tu es. Mon unique désir est d’être qui je suis, avec mon bagage, mon expérience, et transmettre. Je sais que c’est la seconde partie de ma vie. Je chanterai toujours, j’écrirai toujours mais je vais arrêter de faire la toupie autour du monde. Je vais me poser quelque part et je vais transmettre. The Voice est la première pierre à l’édifice de cette volonté de carrière qui est la transmission. J’ai toujours dit que c’est ce que je ferais. La fin de ma vie, ce sera une école avec des profs un peu particulier car j’ai une idée particulière de transmission. Faire ce métier, c’est loin d’être juste un chanteur. J’ai envie de proposer une éducation à plusieurs étages qui permettra aux mômes d’être un peu plus préparés. Car quand tu arrives dans ce métier-là, tu n’es vraiment pas équipé !"

En coach bienveillante et généreuse ("comme l’est le Québec"), Lara Fabian assure que The Voice est ce qui lui donne le plus de joie en ce moment. Tout comme sa fille Lou. Suivra-t-elle les traces de sa mère ? "En tout cas, elle est polymorphe. C’est vraiment un enfant qui fait de tout et qui cuisine très bien à son âge (neuf ans, NdlR). Lou m’a déjà dit : ‘Maman, un jour, je serai Chef !’ (sourire)."