Musique Les deux premiers enfants de Johnny ont tenu à réagir ensemble au décès de leur papa.

Le geste est symbolique. David Hallyday et Laura Smet, les deux premiers enfants de Johnny Hallyday, ont tenu à publier un communiqué commun à l’annonce du décès de leur géniteur.

"Aujourd’hui, nous avons perdu notre père. Notre douleur est immense, écrivent-ils. Merci du soutien que vous nous apportez et de vos messages, qui nous touchent et qui comptent énormément pour nous." Avant de signer " David et Laura, Laura et David".

David Hallyday , né en 1966 de l’union avec Sylvie Vartan, et Laura Smet, la fille de Nathalie Baye, née en 1983, ont toujours été très proches malgré la grande différence d’âge. Elle le décrit d’ailleurs comme "un amour de frère" qui fut toujours là pour elle lorsqu’elle tenta l’expérience de la chanson en 2009 avec On se fait peur.

"Johnny a été un père absent dû à sa carrière, à ses tournées, à sa vie folle de rockeur, d’enregistrements, de voyages…", explique son biographe, Gilles Lhote, qui précise qu’une relation étroite l’unissait à son fils, David. "Entre eux, ça a toujours été du respect et de l’admiration. Ils ont toujours été très proches, ils ont fait des albums ensemble et c’est un bonheur de les voir ensemble."

"Il y a aussi un amour énorme entre le père et la fille, poursuit-il dans Gala. Laura est quelqu’un qui ressemble beaucoup, beaucoup à son papa, notamment physiquement - ils ont les mêmes yeux. Elle a traversé les mêmes démons qu’a traversés son père au même âge. Il y a eu des problèmes d’adolescence qui sont liés à toutes les familles. Ça a été amplifié parce que, bien évidemment, dès qu’on touche à Johnny Hallyday, tout devient plus grand, plus fort."