Musique

Les Enfoirés ont choisi Montpellier pour leur série de concerts, qui s’est ouverte mercredi soir.

Disparu des radars médiatiques depuis de longues années, Jean-Jacques Goldman, à intervalles des plus réguliers, envoie pourtant une balise pour la bonne cause. En l’occurrence celle des Enfoirés, qu’il défend avec un talent acharné, depuis 1986. Un record de fidélité et de longévité inégalé, même si certains artistes, comme Patrick Bruel, Michael Jones ou Zazie, font eux aussi partie des cadres depuis plus de vingt ans.

Pour l’occasion, donc, JJG sort de sa retraite (encore que, depuis le Sud où il vit, il ait écrit quelques belles chansons… pour d’autres que lui) et, pour marquer le coup d’envoi, à Montpellier (mercredi soir) d’une série de sept concerts, il était au micro de RTL, mercredi matin. "On ne représente pas la solidarité : elle existait avant nous, elle existera après. Disons qu’on y participe", confie-t-il, avec, en fond sonore, ses camarades qui répètent. "Là, ce qui se passe dans ce pays dépasse un peu cette solidarité-là. On est un peu loin de ces événements, sur le plan de leur importance. […] Les Enfoirés, c’est une manifestation de cette union, mais qui existe dans ce pays. Et qui a lieu aussi dans tous les concerts. Vous allez à n’importe quel concert, ce sont des gens qui ne se connaissent pas et qui se retrouvent sur des sensations et des valeurs communes. Les Enfoirés, c’est un peu ça."

Cette année, donc, c’est à Montpellier que la troupe a posé ses bagages. Sur la route des Enfoirés, le nouveau spectacle, y sera joué jusqu’au 26. Sur scène, ils étaient tous là, comme chaque année. Jenifer, Patrick Bruel, Patrick Fiori, Maxime Leforestier. Mais aussi Mimie Mathy, Lorie et même Pierre Palmade qui a fait son grand retour après quatre années d’absence. "Ça m’a fait du bien de m’éloigner… Et là je reviens avec beaucoup d’appétit. Les sketchs sont aujourd’hui pris au sérieux par la production. L’humour est aussi noble que le chant", confiait-il à quelques jours de la première.

Malheureusement pour ses fans, Nolwenn, elle, a dû déclarer forfait cette année. Pas de brouille, toutefois, entre la gagnante de la Star Ac’ 2 et les Enfoirés : c’est une question d’agenda - Nolwenn est en pleine préparation de sa tournée - qui l’en a empêchée. "Plus que jamais, on compte sur vous", a-t-elle posté sur sa page Facebook.