Musique De plus en plus de festivals jouent la carte durable, éthique ou engagée. Si certains exagèrent la portée de leur action, d’autres ont construit un véritable projet sociétal.

Alors ? Il était bon ce burger d’insectes ?" "Très, les chenilles étaient parfaitement grillées ! Maintenant une petite bière bio, un pipi dans une toilette sèche, et hop… Au dodo." Il y a quinze ans, ce dialogue surréaliste aurait eu lieu dans un camp de bobos écolos ou une colonie de vieux hippies partis produire du fromage de chèvre dans les Pyrénées. Aujourd’hui, aussi curieux que cela puisse paraître, ce type d’interaction revient régulièrement dans des lieux aussi populaires que diversifiés : les festivals de musique, où la question écologique est en passe de devenir un facteur clé.

Une canalisation pour la bière

Plus question, désormais, d’aller écouter des concerts dans une plaine en laissant derrière soi une montagne d’ordures et en consommant de l’énergie à outrance. Les festivaliers sont priés d’être civilisés, et les organisateurs tentent plus ou moins sérieusement de leur montrer la voie selon les cas, les festivals et les pays.

Chez nos voisins français, le festival We Love Green se targue par exemple d’être alimenté à 100 % en énergies renouvelables grâce à l’usage de panneaux solaires, d’un éclairage exclusivement Led et de générateurs alimentés à l’huile alimentaire recyclée. De l’autre côté, en Allemagne, le festival de heavy metal Wacken Open Air a décidé de creuser des canalisations souterraines pour acheminer les quelque 400 000 litres de bière consommés sur place par les festivaliers sans avoir à passer par la voie routière. Quant à nos voisins néerlandais, ils accueillent chaque année le festival DGTL qui ne sert plus de viande, recycle l’urine des visiteurs pour en faire de l’engrais, et va jusqu’à offrir des réductions sur les boissons aux personnes qui participent à des stands de conscientisation environnementale et sociale. Ce qui pose inévitablement la question suivante : ces mesures sont-elles réellement efficaces ou s’agit-il de gadgets flatteurs destinés à attirer davantage de spectateurs ?

(...)

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.