Musique

Les Francofolies de Spa changent de formule. Après une édition 2017 compliquée d'un point de vue budgétaire et décevante sur le plan artistique, le festival a annoncé jeudi qu'il renouvelait drastiquement son offre pour l'édition 2018.

Un site unique

Premier changement majeur: retour à un seul site. La scène Pierre Rapsat qui était située sur la place de l'Hôtel de Ville est déplacée sur la place royale de Spa et fera désormais partie de ce qu'on appelait jusqu'ici le "village Francofou".

© BELGA

Concrètement, cela signifie que les détenteurs d'un billet d'un jour ou d'un pass quatre jours (19 - 22 juillet) auront accès à la totalité des concerts proposés. "Cela va encourager le public à découvrir de nouvelles choses, et lui donnera accès à plus de vingt concerts par jour pour le prix d'une tête d'affiche en salle", lance Charles Gardier, pour qui ce rapatriement a un autre avantage essentiel: la réduction des coûts.

"Avec les normes de sécurité de plus en plus drastiques qui nous sont imposées, il était devenu extrêmement cher et complexe de sécuriser deux sites distincts" rappelle l'organisateur des Francos. "Ce recentrage nous permet d'envisager une programmation plus riche, avec un budget artistique nettement supérieur à celui des précédentes éditions, et de réunir un public plus éclectique au même endroit."

Cabrel, Calogero et Romeo Elvis

C'est le deuxième changement de taille de ces Francos 2.0: l'affiche est sérieusement rajeunie. Francis Cabrel et Calogero auront l'honneur de clôturer la scène Pierre Rapsat le vendredi 20 et le samedi 21 juillet, et la première salve de noms inclut également Girls in Hawaii, Romeo Elvis, Lost Frequencies, Henri PFR, Christophe Willem, Ozark Henry, Suarez, L'Or du Commun, Arcadian, Léa Paci, Mat Bastard, Sonnfjord et To Die For. 


Pratiquement absent l'année dernière, le hip hop fait donc son grand retour à Spa (d'autres formations devraient être annoncées par le suite) tout comme la scène 100% electro. "L'ancienne configuration limitait un peu la prise de risque" précise Charles Gardier. "Nous devions impérativement programmer des valeurs sûres sur la scène Pierre Rapsat, sans pouvoir y mettre trop d'artistes très populaires auprès des jeunes, car cela aurait vidé le village Francofou. Un artiste comme Lost Frequencies était donc difficile à faire venir lors des précédentes éditions, mais colle parfaitement à notre nouvelle formule."'


Trop chères pour rivaliser avec l'offre et les prix pratiqués par la concurrence ces dernières années, les Francos seront également plus abordables. Le pass quatre jours passe de 156,5 à 110,5 euros et les billets d'un jour seront vendus au prix de 50,5 euros dès ce jeudi après-midi sur le site officiel des Francos.

Les Francofolies de Spa, du 19 au 22 juillet 2018. Infos et réservations: www.francofolies.be