Musique

Il y a un Lou dans la belgerie...

Come on Belgium, c’est son titre, sortira aux alentours du 15 avril. Le nouveau morceau du producteur belge (le fameux Ça plane pour moi de Plastic Bertrand) a en effet été enregistré la semaine dernière avec la jeune Anversoise Annelies Törös révèlent nos confrères néerlandophones de Het Laaste Nieuws. L’homme aux 26 millions de disques vendus dans le monde grâce à ses groupes Two Man Sound (Charlie Brown), Lou and the Hollywood Bananas (Kingston Kingston) faisait déjà l’actualité ses jours-ci avec sa chanson Pattaya Pattaya qui fait les beaux jours du film Pattaya actuellement à l’affiche et qui met en vedette Gad Elmalah, Ramzy ou Fred Testot notamment. Quoi de plus normal lorsqu’on vit entre la Thaïlande et la Belgique ?

Et donc là, après avoir produit la chanson de l’Euro 2000 pour son ami le Grand Jojo, son propre titre Disco Samba Belgica pour supporter les Diables Rouges lors de la Coupe du Monde au Brésil, voilà qu’il accouche de Come on Belgium, une "chanson bourrée d’humour" qu’il aimerait bien "qu’on chante dans les bistrots !"

Quand l’Union fait la force

Pourquoi ce titre en anglais ? "C’est un choix logique pour notre pays" avance Lou Deprijck. Ce grand amateur de football (le Lessinois est supporter du club des Deux-Acren où il est né) mais surtout de balle pelote, a eu cette idée farfelue lors du concours Miss Univers auquel Annelies Törös a participé en décembre dernier. "J’ai tout de suite été impressionné par sa beauté dans sa longue robe à plumes tricolore, explique-t-il au quotidien du nord du pays. Je lui ai proposé et elle a tout de suite accepté." Résultat ? "En plus d’être une superbe fille, Annelies a une voix très frêle et fragile. Honnêtement, dans le studio, elle m’a fait penser à Jane Birkin."

Consciente de "ne pas être une grande chanteuse", Annelies a pourtant apprécié l’exercice. "Je n’avais que quelques lignes de textes mais on a enregistré en une seule prise ! Ce fut une expérience unique."