Musique Le chanteur Lou Depryck a dit Daï (ça marche) à Peaaan (prononcer Pahan), une jolie infirmière thaïe de 32 ans.

"Ça n’a rien à voir avec un mariage en Belgique. Ici on est unis par un cordon, on doit s’agenouiller sur un coussin, les gens passent devant et vous aspergent d’eau en formant des vœux de bonheur. Six bonzes ont prié durant la cérémonie", explique Lou.

Le mariage a eu lieu dans la famille de la jeune femme, au Buriram, une région située dans le Nord-Est de l’ex-royaume de Siam, ce mercredi à 7 h du matin. Si tôt ? "C’est une obligation ici en Thaïlande, nous dit le marié, la cérémonie a duré jusque 10 h. La mère devait donner son accord, le père aussi. Tout ça se fait en langue singlish, une contraction de siam et english, que je pratique un peu. Buriram est à plus de 430 kilomètres de Pattaya, c’est le pays des rizières."

Peaaan a deux frères, (l’un est bonze, l’autre militaire) et une sœur qui, comme elle, aide ses parents pour la récolte du riz. La jeune mariée a aussi une formation d’infirmière. "C’est elle qui m’a soigné lorsque je suis tombé dans ma salle de bain il y a trois mois, raconte Lou, j’ai passé une journée à l’hôpital et ensuite, elle s’est occupée de moi pendant quatre jours avant que je prenne l’avion du retour pour la Belgique."

© DH

Lou et Peaaan se connaissent depuis moins d’un an. "Je donnais un concert à Pattaya, je l’avais repérée dans le public, elle avait l’air tellement enthousiaste que ça m’a plu. Je lui ai offert l’hospitalité dans mon appartement, pour résumer les choses."

Ce n’est pas la première fois que le Lessinois de 72 ans convole en justes noces. Mais ça remonte à très loin. "Je me suis marié en 1970." Il ajoute, que sous forme de boutade sans doute, le mariage a duré un an, un mois et un jour. "Elle ne voulait pas que je fasse de la musique, alors je me suis taillé."

De ses nombreuses conquêtes, on lui connaît la délicieuse Helena Lemkovitch qu’il avait produite au début des années 80 (La nuit n’en finit plus) et la sculpturale blonde Danièle Devijver devenue Hollywood Bananas avec qui il a vécu pendant six ou sept ans. Le Pygmalion élude la question de la paternité mais on croit savoir qu’il a une fille et un garçon mais pas avec les Bananas citées.

Après cette union thaïlandaise, va-t-il nous la faire à la Hallyday, côté succession ? "Le seul truc auquel aura droit ma nouvelle femme, c’est ma pension. Pour le reste, le testament est déjà fait, je lègue tout à Laeticia Hallyday. Non, allez ça va, j’ai déjà tout arrangé."

© DH

© DH