Musique Très touché par la mort de Charley Marouani, Adamo évoque celui qui a été plus qu’un manager pour les plus grands.

Le monde du show-biz, celui de la chanson française en particulier, est en deuil. Charley Marouani, l’impresario des plus grands, de Jacques Brel à Julien Clerc en passant par Barbara, Henri Salvador, Joe Dassin, Serge Reggiani ou encore Claude Nougaro, est décédé samedi en Corse, à l’âge de 90 ans. Il a aussi forgé la carrière de Salvatore Adamo très touché par cette disparition.

Comment avez-vous réagi au décès de Charley Marouni ?

"J’ai appris sa disparition samedi et j’ai eu du mal à m’en remettre. C’est intervenu si brutalement…

(...)